La Confédération tunisienne des maires alerte sur l’instabilité de la gouvernance locale

Confédération tunisienne des maires

La Confédération tunisienne des maires dénonce la déstabilisation de la gouvernance locale. Elle appelle le ministère des Affaires locales et de l’Environnement à sanctionner les maires refusant d’exercer à plein temps.

Ainsi, selon l’organisation, certains articles du code des collectivités locales sont à revoir. En effet, la confédération considère que les récentes démissions en masse au sein des conseils municipaux, dans l’objectif de renverser les maires, auront des conséquences négatives sur la stabilité de l’administration municipale. La confédération estime que la révision de certains textes de loi sauvegardera  le processus de gouvernance locale. 

De plus, la confédération appelle tous les partis politiques à rester à l’écart des campagnes préélectorales. Et à mettre en avant l’intérêt supérieur des citoyens et non leurs propres intérêts.

Enfin, rappelons que le Code des collectivités locales dotera les municipalités de plusieurs prérogatives. Il se basera sur la libre administration. De ce fait, les investissements ne seront plus dictés par le pouvoir central, mais, grâce à la décentralisation, par les conseillers municipaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here