KT2d, la molécule anti Alzheimer conçue par des scientifiques tunisiens

KT2d L'Economiste Maghrébin
Copyright : Pixnio

Du fait de l’augmentation de l’espérance de vie, la maladie d’Alzheimer est en constante augmentation partout dans le monde. Parce que cette maladie complexe est due à plusieurs facteurs et qu’un traitement n’est jusqu’à présent pas encore conçu, les approches thérapeutiques se multiplient. 

Des chercheurs tunisiens du Laboratoire de Chimie Appliquée, Hétérocycles Corps Gras et Polymères, de la Faculté des Sciences de Sfax rejoignent les efforts internationaux pour apporter des solutions thérapeutiques à cette maladie, par la conception d’une molécule anti-Alzheimer.

Recherche appliquée aux sciences médicales : les succès se multiplient

Baptisée KT2d, cette molécule présente la capacité d’agir par le biais de plusieurs actions sur les mécanismes de la maladie. Les chercheurs expliquent en effet dans un article publié dans Journal of Enzyme Inhibition and Medicinal Chemistry, son action thérapeutique sur la maladie d’Alzheimer.

En premier lieu, la KT2d agit positivement sur les niveaux d’acétylcholine, un  neurotransmetteur présent à des taux très bas dans le cerveau dans la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer étant neurodégénérative. La KT2d est également neuro-protectrice, elle présente par ailleurs une action anti-oxydante sur les cellules du cerveau. Comparée à des molécules similaires la KT2d est moins toxique pour le foie, d’où la possibilité de l’utiliser à de fortes doses thérapeutiques.

Selon les scientifiques d’autres travaux en laboratoire sont à prévoir à l’avenir, afin d’explorer les propriétés de cette molécule in vivo, pour probablement aboutir à la conception d’un nouveau traitement médicamenteux.

En Tunisie les succès dans le domaine de la médecine et de la recherche appliquée aux sciences médicales se multiplient. La réussite de la transplantation cardiaque réalisée à l’hôpital de la Rabta, ainsi que la greffe de foie réalisée par le staff médical du service de chirurgie générale et de réanimation à l’hôpital Mongi Slim à la Marsa, illustrent bien la volonté de garder la médecine tunisienne au bon niveau qu’elle a toujours connu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here