Textile : le marché britannique, réelle opportunité pour la Tunisie

Textile Tunisie L-Economiste-Maghrébin

Le marché britannique constitue une réelle opportunité pour les produits tunisiens du secteur textile-habillement. c’est ce qu’ont assuré des experts britanniques en Sourcing. Et ce, lors du workshop organisé, ce matin, par le Cepex en collaboration avec la Chambre du commerce tuniso-britannique et OCO Globalement. 

Pour saisir cette opportunité, les experts britanniques recommandent que les exportateurs doivent être en mesure de s’adapter, avec flexibilité et rapidité, à un environnement changeant. Et ce, vu que les effets du Brexit sont pour le moment très imprévisibles.

Cependant, le marché britannique demeure intéressant pour les professionnels tunisiens du textile-habillement. Parce qu’il est l’un des plus grands marchés d’Europe. Autant d’arguments suffisants pour éveiller les consciences des professionnels. Notamment sur l’impératif de cocher ce marché parmi les priorités en termes d’effort promotionnel et d’inciter les institutions mandatées. Le but est d’accompagner les PME exportatrices à aiguiller davantage leurs actions sur le marché britannique.

Textile : le marché britannique en chiffres

En chiffres, le marché britannique est  le 1er importateur de l’UE en termes de consommation d’articles d’habillement, et 4ème importateur de vêtements, tricots et chaussures au monde.  En 2017, il a atteint une taille conséquente. Où la consommation a culminé à 40 milliards de livres, soit l’équivalent d’environ 145 milliards de dinars.

En effet, ce marché prévoit une croissance de 24% à l’horizon de 2021. Cette progression sera principalement tirée par les ventes en ligne et la mode masculine. Cette dernière devrait progresser de 6,5% dans les cinq prochaines années.

Egalement, le marché du prêt-à-porter féminin est un des secteurs les plus dynamiques de l’habillement avec une part de marché de 51,5 %. Il devrait afficher une croissance de 5 % sur la même période.

Du côté de la Tunisie, l’année 2018 a été marquée par la relance du secteur du textile-habillement. Et ce, avec une augmentation des exportations tunisiennes vers l’UE, atteignant 2,4 milliards d’euros (environ 8 milliards de dinars). Ce qui a enregistré une croissance de 3,8% sur un an. Le Royaume-Uni est le 9ème client de la Tunisie avec 1.7% du total des échanges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here