Quand la numérisation des services de santé rime avec bonne gouvernance

services de santé - l'économiste maghrébin

La numérisation des services de la santé publique a pu réduire les coûts et diminuer les délais d’attente dans les hôpitaux, déclare Abderraouf Cherif, le ministre de la Santé aux médias, hier 8 février. 

Le ministre a dévoilé les démarches à entreprendre  concernant la numérisation des services de santé. Le programme cible les laboratoires d’analyses, imageries médicales dans tous les hôpitaux universitaires en 2019. Ainsi la numérisation des services incitera à la numérisation des dossiers des patients. Au programme la numérisation des services médicaux dans les  hôpitaux régionaux en 2020.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que la numérisation des services à  l’hôpital  universitaire Habib-Thameur a permis de réduire les coûts à hauteur de  27%. Le projet de l’identifiant unique facilitera la numérisation des dossiers des patients.

Le ministère de la Santé a entamé la procédure de la numérisation des services médicaux dans les hôpitaux. La procédure  arrive à son terme au mois d’avril 2019 pour la numérisation des laboratoires de 22 hôpitaux universitaires.  La procédure de la numérisation des services de radiologie et IRM arrivera à son terme fin juillet 2019. Quant à la numérisation des ordonnances et médicaments, la fin de sa mise en place est prévu pour octobre 2019. D’après le ministre ces trois services représentant 80% des services de santé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here