Voitures administratives : baisse des infractions à 3,75% en 2018

Voitures-administratives Infractions L-Economiste-Maghrebin

Les infractions liées à l’usage des voitures administratives ont affiché une baisse en 2018. Atteignant 3,75% contre 4,8% en 2017 et 7,3% en 2016.

Cette baisse est due au renforcement des patrouilles permettant de contrôler 32 676 véhicules en 2018. Et ce, à raison de 2 723 voitures contrôlées par mois contre 2 322 voitures en 2017 et 1 134 voitures en 2016.

Egalement, cette baisse est due à l’application d’amendes aux contrevenants en vertu du décret gouvernemental n°647 du 26 mai 2017. Ce dernier concerne le contrôle de l’utilisation des voitures administratives.

S’ajoute à cela la mise en place d’une nouvelle équipe de contrôle dans le gouvernorat de Siliana, début juin 2018.

2019 : vers la bonne gouvernance de la gestion des voitures administratives

Pour l’année 2019, le programme d’intervention du ministère des Domaines de l’Etat et des affaires foncières sera axé sur le contrôle de la gestion du parc auto dans les différents services de l’Etat, des établissements et des entreprises publiques. Et ce dans le cadre de la bonne gouvernance de la gestion des voitures administratives.

Par ailleurs, ce département continuera de mener en parallèle des actions de sensibilisation dans les médias et à travers les réseaux sociaux. L’objectif est de faire respecter la réglementation en vigueur par les utilisateurs des véhicules administratifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here