Supercoupe – EST vs le Raja : le match délocalisé au Qatar ?

EST L'Economiste Maghrébin

Selon des rumeurs persistantes, le match qui opposera l’EST au Raja de Casablanca pourrait avoir lieu au Qatar. Mais la direction espérantiste refuse catégoriquement tout changement de date et de lieu.

Dans le cadre de la Supercoupe de la CAF, l’Espérance Sportive de Tunis, vainqueur de la Ligue des champions, affrontera le Raja de Casablanca, qui, de son côté, a remporté la Coupe de la CAF.

Normalement, la rencontre est supposée avoir lieu le samedi 29 décembre au Stade olympique de Radès. Surprise, la Confédération africaine de football (CAF) aurait proposé de délocaliser la rencontre au Qatar et de décaler le match au 4 janvier 2019.

Le niet de l’Espérance

Mais, c’est sans compter sur le refus net de la direction espérantiste, qui a fait savoir dans un communiqué « qu’aucun responsable du club n’a donné une déclaration à un média local ou étranger sur la tenue de la Super coupe de la CAF face au Raja Casablanca à Doha au Qatar ».

Et d’ajouter : « Le club de Bab Souika a souligné qu’il n’a reçu aucune correspondance officielle de la CAF sur la délocalisation de ce match. Le club Sang et Or a insisté également sur la tenue de ce match au Stade olympique de Radès. « Pour nous, cette affiche aura lieu le 29 décembre au Stade olympique de Radès », a insisté l’avocat du club de Bab Souika.

L’ombre de Qatar

Comme le veut la tradition, c’est le vainqueur de la Ligue des champions qui accueille le vainqueur de la Coupe de la CAF. Par conséquent, il est fort improbable que l’Espérance Sportive de Tunis n’accepterait pas de déplacer le match au Qatar, au lieu de jouer devant son public.

A noter également que selon plusieurs sources concordantes, le petit Emirat gazier aurait proposé à la CAF que la rencontre opposant les deux pays maghrébins se tienne à Doha.

Rappelons à ce propos que les clubs tunisiens ont remporté le trophée africain à trois reprises : l’Etoile Sportive du Sahel en 1998 et en 2008 ; et l’EST en 1995.

Pour sa part, le Raja de Casablanca avait emporté la Supercoupe en 2000, le Moghreb de Fès en 2012 et le Wided en 2018.

Devinez qui était le coach du Wided ? Un certain Faouzi Benzarti !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here