Néji Jaloul : ” La souveraineté nationale est menacée ! “

souveraineté nationale - l'économiste maghrebin

A l’ouverture d’un séminaire tenu aujourd’hui sur l’avenir du secteur énergétique, le président de l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), Néji Jaloul, a déclaré que “la souveraineté nationale est menacée”.

Le président de l’ITES a fait savoir que le séminaire marque le début d’une nouvelle étude sur le secteur de l’énergie en Tunisie.

L’ancien ministre de l’Education a indiqué que la souveraineté n’est pas uniquement politique. Elle est alimentaire, énergétique et sécuritaire. Dans le même ordre d’idées, il a précisé que le peuple tunisien doit connaître toute la vérité sur le secteur de l’énergie. “L’ITES a tiré la sonnette d’alarme à maintes reprises”, rappelle-t-il.

Le président de l’ITES a fait savoir que le déficit énergétique a atteint 45 % et il atteindra 77 % en 2025 avec une évolution annuelle de 7 % par an. Tout en reconnaissant l’importance de l’huile d’olive et sa valeur ajoutée au niveau de l’exportation, le président de l’ITES a indiqué que ce produit pourrait être menacé par la pénurie d’eau.

Ainsi, il a recommandé de braquer la lumière sur les énergies renouvelables. Évoquant le cas de l’Allemagne, il a indiqué que c’est un pays qui a su exploiter le peu de vent et de soleil dans la région.

A la fin de son intervention, Néji Jaloul a fait savoir que toutes les parties prenantes doivent se mobiliser pour mettre au point une stratégie pour les énergies renouvelables en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here