Sfax : quand les industriels boycottent la facture d’électricité

électricité pour les industriels - L'Economsite Maghrebin

Le Conseil des secteurs relevant de l’UTICA (section Sfax) a décidé à l’unanimité de boycotter les factures d’électricité du mois d’octobre. Le boycott et la protestation ne sont plus l’apanage des syndicats, semble-t-il. Les industriels crient leur rage.  

Cette décision intervient suite à la révision à la hausse de la facture de la STEG. La centrale patronale régionale pointe du doigt “les augmentations aléatoires et non étudiées”. La même source précise que l’augmentation de la facture a eu des répercussions sur le coût de la production industrielle.

La centrale patronale de Sfax a revendiqué l’annulation des augmentations. Et le retour aux tarifs de janvier 2018. La centrale patronale régionale a affirmé qu’au cas où la STEG couperait l’électricité, elle assumera toute la responsabilité des pertes engendrées. Le Conseil des secteurs a estimé que le coût de l’électricité a augmenté de 50%

Pour rappel, la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) a révisé à la hausse le tarif de l’électricité depuis le mois de septembre 2018.  Il s’agit d’une augmentation qui dépasse les 13%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here