Mohamed Mellousse, DG de Wifak Bank : « Des indicateurs au vert à un an du démarrage »

Mohamed Mellousse-Wifak banque

En moins de deux ans, Wifak Bank a déjà marqué son positionnement avec une solide réputation de banque universelle qui opère conformément aux dispositions de la Finance islamique à large spectre de produits financiers. « Des produits à la carte, du sur-mesure. Une banque qui revendique un devoir de proximité, mais qui voit loin, grand et fort ». Paroles de Mohamed Mellousse, au ton mesuré, avec l’assurance que lui confèrent l’intelligence du terrain, la sagesse du terroir et des résultats de plus en plus satisfaisants.  

• Un Produit Net Bancaire (PNB) de 10,65 millions à fin juin 2018, soit une progression de 56,2%,wifak banque -actionnaires

• Une contribution au financement de l’économie de plus de 325 millions de dinars,

• Un réseau de 27 agences bancaires durant un court laps de temps.

Wifak Bank, la plus jeune des banques tunisiennes, a démarré son activité commerciale en date du 28 avril 2017 en tant que banque universelle. Elle opère conformément aux dispositions de la Finance islamique, et ce, afin de contribuer au développement économique, tout en créant de nouvelles solutions de financement aux différents agents économiques (particuliers, professionnels et entreprises), en particulier dans les régions intérieures, en support à l’effort national, permettant ainsi de promouvoir l’inclusion financière.

« L’innovation est au cœur de la stratégie de la banque »

La Finance islamique constitue une des solutions pour booster le développement économique de notre pays. Elle se base sur le principe de partage des risques et le financement de l’économie réelle puisque tout actif financier doit être adossé à un actif tangible. De ce fait, elle contribue à l’amélioration de la stabilité financière.

Wifak Bank a bien marqué la scène financière par la première et unique opération de conversion d’une société de leasing en une banque et par son assise financière solide avec, notamment, un capital de démarrage de 150 Millions de dinars dont le tour de table se répartit comme suit : 29% d’actionnaires tunisiens institutionnels ; 30% d’actionnaires étrangers ; 27 % d’actionnaires tunisiens privés ;  14% autres actionnaires.

Cette assise financière est aussi consolidée par la confirmation, à la fin de 2017, de la notation financière attribuée par l’Agence Fitch Rating « AA+ » avec perspectives stables. Wifak Bank est aussi cotée à la Bourse de Tunis. Autant d’indicateurs qui confirment le positionnement de la banque en tant qu’organisme de financement de l’économie et d’accompagnement des projets à partir des spécificités locales.évolution des financements

D’ailleurs, en dépit d’une conjoncture économique difficile, Wifak Bank a contribué, depuis le lancement de son activité commerciale, au financement de l’économie par l’octroi de financements. Le total des financements octroyés à ses clients a atteint, au 30 juin 2018, un montant de 325,865 millions de dinars contre 188,866 millions de dinars à fin juin 2017, soit une augmentation de 74%.
En termes de dépôts, la banque a réussi à mobiliser un encours des dépôts de la clientèle d’un montant de 183,709 millions de dinars à fin juin 2018 contre 25,825 millions de dinars à la même période en 2017. L’augmentation de l’encours des dépôts de la clientèle est de 72% par rapport à son niveau au 31 décembre 2017.évolution des dépôts de la clientèle
D’autre part, Wifak Bank a réalisé, au cours des six premiers mois de l’année 2018, un Produit Net Bancaire (PNB) de 10,65 millions de dinars contre 6,8 millions à fin juin 2017, en progression de 56,2%. Le total des produits d’exploitation s’établit, à fin juin 2018, à 16,2 millions de dinars contre 10,3 millions durant la même période en 2017, soit une hausse de plus de 57%.évolution du PNB
En ligne avec le développement de l’activité de la banque, les immobilisations ont atteint 57,754 millions de dinars à la date du 30 juin 2018 – contre 53,400 millions dinars au 30 juin 2017 – et ce, grâce à l’importance des investissements concernant en particulier le système d’information, le développement de solutions digitales et l’extension du réseau.

Ainsi, les dotations aux amortissements ont été triplées pour passer de 1,211 millions dinars au 30 juin 2017 à 3,389 millions dinars à fin juin 2018.

Cette augmentation, conjuguée à la hausse des frais de personnel suite au renforcement de l’effectif de la Banque, passant de 3,840 millions de dinars à fin juin 2017 à 6,526 millions dinars à fin juin 2018, a affecté le résultat d’exploitation qui s’est situé à -3,652 millions de dinars au 30 juin 2018 contre -252 mille dinars à fin juin 2017.

Toutefois, la qualité des actifs du premier semestre de l’année 2018 a été marquée par une amélioration notable de la qualité du portefeuille de la Banque. Le taux des créances classées s’est amélioré pour s’établir à 4,97% à fin juin 2018.

Afin de garantir un service de proximité, Wifak Bank a réussi, au cours d’un laps de temps de seulement une année, de porter le nombre de ses agences à 27 contre 9 agences lors du démarrage en plus d’un réseau de 29 DAB-GAB. Dans la même optique, cette présence physique est renforcée par le lancement de solutions digitales, Wifak Net et Wifak Mobile, et ce, pour une meilleure expérience client. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here