Consommation : pour une meilleure valorisation des produits tunisiens

PLF 2020 - l'économiste maghrébin

L’Organisation tunisienne de l’information du consommateur (OTIC)  appelle à valoriser les produits tunisiens.

Dans un communiqué rendu public, hier dans la soirée du 13 octobre, l’organisation appelle  l’Assemblée des représentants du peuple et la société civile à accorder  toute la priorité aux produits tunisiens.

Pour l’organisation, cette démarche passe nécessairement par la destruction des sources de la contrebande et une meilleure rationalisation des importations.

Par ailleurs, l’OTIC considère que les produits nationaux doivent s’améliorer. Elle appelle les entreprises tunisiennes à améliorer leur compétitivité et à maîtriser les coûts de production. A cet égard, l’organisation recommande de limiter l’importation de la matière première et augmenter la valeur ajoutée du produit.

L’organisation a lancé une campagne de sensibilisation, à partir de 2017, sur l’importance de la consommation des produits tunisiens.  Porter atteinte au tissu industriel tunisien est aussi une atteinte à l’intérêt du consommateur considère l’organisation.

L’organisation recommande le recours  à toutes les solutions possibles pour atténuer le déficit commercial et ses répercussions sur les consommateurs.

L’OTIC considère que « les déclarations irresponsables d’un certain nombre de députés à l’instar de Imed Daïmi dans lesquelles , il prétend l’existence de suspicion de corruption dans le marché public pour l’approvisionnement des entreprises publiques de bus tunisiens empêchent l’amélioration du service du transport, l’amélioration des fréquence des bus et la réduction de la congestion.

1 COMMENTAIRE

  1. Bienvenue à la consommation de produits tunisiens, mais que dit l’organisation à propos de la consommation effrénée de margarine, véhicule à long terme des maladies cardiovasculaires (études portant maintenant sur certains effets négatifs, voire mortels, sur la population mondiale)?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here