Culture : la cinémathèque tunisienne célèbre Costa Gavras !

costa gavras- Z

Il y a des chefs-d’œuvre que le temps n’altère pas !  Aujourd’hui, la cinémathèque tunisienne rend hommage à ce grand réalisateur français des années 70 Costa Gavras , en diffusant ses meilleurs films à succès, comme « L’Aveu » à 15h00 et « Z » à 18h00.

Costa Gavras un réalisateur d’exception !

Konstantínos Gavras de son vrai nom, dit Costa Gavras a fui à 19 ans d’Athènes, ne pouvant y étudier en raison des positions politiques de son père.

Il part à Paris étudier les lettres à la Sorbonne et c’est là-bas qu’il commence à s’intéresser au cinéma, en se rendant à la cinémathèque française voir plusieurs films dont Les Rapaces d’Erich von Stroheim.

Après sa licence en Lettres, il est admis à l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC). Il a travaillé comme assistant d’Henri Verneuil, Jacques Demy et René Clément.

Mais, c’est son premier film Z qui lui apporta la notoriété.

Z : un thriller intemporel

Lors d’un séjour en Grèce, il découvre le roman de Vassilis Vassilikos qu’il a essayé d’adapter au cinéma. Ce film sera tourné en Algérie. Des acteurs connus comme Jean-Louis Trintignant et Yves Montand y ont participé. D’ailleurs, il a eu un succès mondial lors de sa sortie en 1969. Il a même eu des récompenses prestigieuses comme le « Prix du jury du Festival de Cannes » et l’ « Oscar du meilleur film étranger » et celui du « meilleur montage ».

Le film Z parle d’un député de l’opposition trouvant la mort officiellement dans un accident de la circulation. Le pouvoir en place charge alors de l’enquête un juge d’instruction. La suite c’est à la Cinémathèque tunisienne à 18h00 que vous la découvrirez.

… et L’Aveu

Costa Gavras a rencontré les deux héros de son film, Simone Signoret et Yves Montand, en travaillant comme assistant sur le film Le Jour et l’Heure. Depuis, ils sont devenus très amis.

Costa Gavras réalise L’Aveu en 1970. Il reprend l’histoire d’Arthur London, ce Tchèque  accusé en 1951 ainsi que treize autres dignitaires injustement de complot contre l’Etat. Dans ce film, Gavras lève le voile sur le stalinisme dont il dénonce le régime totalitaire. Le film a connu un succès considérable et a même bouleversé son époque.

Alors, si vous voulez retrouver l’interprétation exceptionnelle d’Yves Montand, rendez-vous à 15h00 à la Cité de la Culture.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here