La stimulation électrique pour guérir la paraplégie ?

Stimulation électrique - paraplégie

Il s’agit certainement de l’avancée la plus prometteuse de cette année 2018. Par le biais d’une technologie de stimulation électrique, un homme paraplégique a réussi à retrouver l’usage de ses membres. Une renaissance pour la personne guérie. Et un espoir pour tant de personnes pour qui la paraplégie semblait être une fatalité.

Cette avancée vient des Etats-Unis, plus précisément du Minnesota. Des chirurgiens de la clinique Mayo de Rochester, ont imaginé un système qui génère des signaux électriques dans le système nerveux.

Ceci étant possible par le biais d’un implant placé dans l’espace péridural, en dessous de la zone lésée de la colonne vertébrale.

Dans le cadre d’une étude commencée en 2016, les scientifiques américains ont cherché par le biais de cette technologie à corriger les dysfonctionnements neuronaux. Dysfonctionnements causés par une lésion de la moelle épinière.

Ainsi, une stimulation électrique épidurale est générée par un implant. Elle permet de reproduire artificiellement l’influx nerveux interrompu par la lésion de la moelle épinière.

L’objectif étant de restaurer une activité motrice et coordonnée chez l’homme paralysé. Cette électrode est ainsi reliée à un stimulateur implanté dans la région abdominale. Elle est aussi connectée sans fil à une commande extérieure.

Stimulation électrique – paraplégie  : un grand progrès

En effet, cette prouesse est le fruit d’un effort de longue haleine. Il associe stimulations électriques et exercices physiques.

Un jeune paraplégique âgé de 29 ans est parvenu en l’espace de 43 semaines à faire l’exploit de retrouver la marche, comme avant son accident.

Les progrès se sont faits au fur et à mesure. Le jeune paraplégique a d’abord réussi à se mettre debout. Puis il a des pas avec le soutien de harnais, pour enfin marcher avec le seul appui des bras et d’un déambulateur.

Grand progrès mais pas une révolution, la technologie développée par l’équipe de chercheurs de la clinique Mayo et de l’Université UCLA (University of California, Los Angeles) en est à ses débuts.

En effet, dès que la stimulation électrique cesse la paralysie revient, le jeune paraplégique évolue d’ailleurs toujours en fauteuil roulant.

Cependant, les résultats probants laissent envisager à l’avenir davantage de progrès. Le Dr. Kristin Zhao, qui a codirigé l’étude précise qu’ « il faut poursuivre la recherche dans ce domaine pour mieux comprendre qui peut bénéficier de ce type d’intervention ».

La recherche montre une fois de plus qu’il n’y a pas de situation désespérée ou finie. Chaque possibilité représente un potentiel qui pourrait aboutir à de réelles prouesses, si l’on sait l’exploiter à bon escient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here