Marché automobile arabe : la Tunisie classée dernière en termes de ventes

Marché automobile L'Economiste Maghrébin

Le marché automobile en Tunisie a enregistré une baisse notable en 2018 en termes de ventes. Cette baisse impacte négativement le secteur automobile et l’économie nationale.

De ce fait, la Tunisie occupe la dernière place du classement des pays arabes en termes de ventes de voitures. Ces informations ont été annoncées par la Chambre nationale des concessionnaires automobiles.

A cet égard, son porte-parole, Mehdi Mahjoub, a annoncé, dans une déclaration à notre confrère le journal Al Bayène, que cette baisse est due essentiellement à la décision du ministère du Commerce.

Il s’agit, selon ses dires, de la réduction de 20% du quota de voitures importées par les concessionnaires. Cela est du, également, aux taxes imposées conformément à la loi de finances 2018.

L’informel accapare ainsi 27,7% du marché automobile

En outre, M. Mahjoub a précisé que la dépréciation du dinar et la hausse historique du taux d’intérêt directeur font partie des causes de cette tendance baissière.

Il est à rappeler qu’à fin juillet 2018, le marché automobile officiel a enregistré un repli de 21%. Il a atteint l’immatriculation de 21.379 véhicules contre 27.169 une année auparavant.

Ainsi, le marché automobile parallèle a ralenti de 25%. Il a enregistré 8.206 ré-immatriculations contre 10.963 l’année précédente. Le marché parallèle accapare cependant 27,7% de part de marché.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here