Une thérapie génique pour combattre le cancer par les cellules immunitaires

battre le cancer L'Economiste MaghrébinCopyright : Thinkstock

Le cancer est une source d’angoisse et est vécu dans le cas où celui-ci est diagnostiqué comme une véritable tragédie. Fort heureusement, la recherche est là pour apporter à ce cadre une note d’optimisme.

De nos jours, des traitements performants et aboutissant même à la guérison totale, permettent de voir cette maladie sous un autre angle. Des traitements qui reposent sur des principes et mécanismes différents et qui évoluent à mesure que la recherche perce davantage les secrets de cette maladie.

La bonne nouvelle vient de France, avec la mise au point d’un traitement basé sur la thérapie génique, un pas en avant en matière de lutte contre le cancer.

Un pas en avant pour la lutte contre le cancer

Le traitement en question par les cellules « CAR-T » (Chimeric Antigen Receptor T-cells) agit de manière à reprogrammer génétiquement les cellules immunitaires du patient, de sorte qu’elles détruisent les cellules tumorales. Principalement tournée vers le traitement des cancers du sang, cette technologie devrait constituer une solution durable pour certains types de cancers, notamment les lymphomes B agressifs (lymphome diffus à grandes cellules B) et la leucémie aiguë lymphoblastique qui présentent un risque de rechute sans possibilité de traitement.

Une manière extrêmement intelligente « d’inverser la vapeur » et retourner les cellules du patient contre les cellules cancéreuses en question. Les résultats d’essais réalisés sur des enfants et jeunes adultes, publiés dans la revue The New England Journal of Medicine, ont ainsi montré un taux de rémission à 3 mois de 81%.

Ainsi un communiqué publié à cet effet indique que : « Les  deux hôpitaux de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, Saint-Louis et Robert-Debré (où se sont déroulés les tests) viennent de recevoir la première labellisation en France pour l’utilisation de ces médicaments.

L’accès à ces thérapeutiques se fait dans le cadre d’essais cliniques et d’ores et déjà dans le programme d’Autorisation Temporaire d’Utilisation octroyé fin juillet 2018 par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Peut-on un jour espérer la mise au point d’un traitement qui s’attaque aux cellules cancéreuses et les éradique avant même la formation d’une tumeur? La recherche avec ses résultats prometteurs permet d’envisager cet espoir.

Par

Publié le 15/08/2018 à 15:15

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend