Formation professionnelle en Tunisie : de la réforme

formation professionnelle en TunisieLa formation professionnelle ouvre plusieurs perspectives pour les jeunes

126 centres de formation professionnelle en Tunisie  seront réhabilités prochainement dans le cadre d’un projet initié par le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi annonce, récemment, le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Faouzi Abderahmane.

Un budget de 500 millions de dinars a été alloué au projet . L’objectif majeur du projet n’est autre que la mise à niveau des centres de formation professionnelle afin qu’ils prennent en considération les évolutions technologiques ce qui améliorera l’ouverture des centre de formation sur les nécessités du marché de l’emploi. Il convient de rappeler que le gouvernement a fait de la formation professionnelle un axe majeur pour une meilleure employabilité.  Le taux d’insertion dans le marché du travail varie entre 80 et 100% dans les spécialités : paramédicales, électronique, électro-froid, bâtiment et  mécanique d’après les chiffres officiels.

Miser sur l’innovation des centres de formation professionnelle en Tunisie 

Des récentes études ont bel et bien affirmé que l’accès au marché de l’emploi est plus accessible pour les diplômés de la formation professionnelle que pour les diplômés de l’enseignement supérieur. Plusieurs chefs d’entreprises ont affirmé que les diplômés de la formation professionnelle reçoivent une formation pratique dans le cadre de leurs études contrairement aux diplômés de l’enseignement supérieur dont l’essentiel de leur formation demeure théorique et ne s’applique pas souvent sur le marché de l’emploi. Ainsi la formation professionnelle semble répondre aux attentes du marché de l’emploi en leur donnant des profils de jeunes opérationnels immédiatement  suite au recrutement.

Il est à noter que le chômage  a obligé plusieurs diplômés de l’enseignement supérieur  à recourir à la formation professionnelle afin de s’intégrer dans une entreprise privée ou pour ouvrir leurs propres projets et éviter le chômage. Les entreprise tunisiennes sont devenues bel et bien conscientes de l’ampleur de l’enjeu de la formation professionnelle en Tunisie. En effet une étude menée par Sigma Conseil en 2014 et dans les résultats ont été publiés en 2015 affirme que 55,2% des entreprises  ont déjà investi dans le secteur contre 18,1% qui ont affirmé qu’elles n’ont pas investi.

Par

Publié le 23/07/2018 à 10:28

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin