QNB-Berd: appui de 50 millions d’euros pour les PME tunisiennes

Berd L'Economiste MaghrébinA gauche Habib Chehata le directeur général de la QNB, et à droite Pierre Heilbronn, Vice-Président de la BERD en charge des politiques et des partenariats

La Banque européenne pour la reconstruction et de développement (BERD) soutient les PME Tunisiennes dans le cadre d’une première coopération avec la QNB ( Qatar National Bank), “en faveur d’un prêt d’une valeur de 50 millions d’euros pour les PME”, a annoncé Pierre Heilbronn, Vice-Président de la BERD en charge des politiques et des partenariats, qui  est en visite officielle du 11 au 13 juillet 2018, en Tunisie.

Il a déclaré lors de la convention de signature avec la QNB, le modèle de la Berd est un modèle d’intervention sur place. Il précise à cet effet: “On intervient à travers des banques locales tunisiennes, mais on intervient sous différentes formes au delà du financement sur l’accompagnement des entrepreneurs tunisiens d’une manière très concrète, en les aidant sur le développement de Business plan, marketing…”

“les PME sont un des axes extrêmement importants et prioritaires de notre action en Tunisie. Et bien évidemment parce qu’elles sont fortement créatrices d’emplois, un des éléments essentiels pour assurer l’avenir de l’économie tunisienne”,  a affirmé Pierre Heilbronn, dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com, à l’issue de l’événement.

En clair, la BERD constitue un acteur important pour les PME , l’entrepreneuriat féminin et l’économie verte qui constituent également une des principales sources de développement, de création et de valeur ajoutée.

La voiture Wallys est l’unique voiture made in Tunisia et que la Berd a  soutenu depuis le début de l’aventure, à travers tout le long du processus du mode de production.  La Berd a aussi prêté main forte pour la construction des autres  véhicules qu’elle produit. Un exemple parmi d’autres puisque la Berd a aussi accompagné plusieurs  PME durant les trois dernières années. D’où la création d’un bureau régional à Sfax.

Pourquoi cet intérêt de créer un bureau régional de la Berd à Sfax ? A cette question, il a répondu: “Nous sommes la seule organisation internationale à voir un bureau régional . D’ailleurs, notre principal objectif  est celui  de pouvoir toucher des entrepreneurs qui n’ont sans doute pas l’occasion de trouver un financement ou un conseil”. 

La Berd et l’économie verte

Sur un autre volet l’appui de la Berd à l’économie verte, “40% de notre flux d’investissement annuel à horizon 2020 serait dans l’économie verte. Et on est en avance par rapport à cet objectif car en 2017, nous étions à 43%, ” a-t-il dit, soulignant la disposition de la Banque à poursuivre son soutien au développement de l’économie verte.

Il ajoute que pour le cas de la Tunisie, “elle est un très bon élève, mais on souhaite poursuivre et amplifier encore nos efforts en travaillant aussi à travers le système bancaire tunisien, en appuyant techniquement la constitution d’équipe qui peut après proposer à leurs clients des produits qui permettent d’améliorer l’efficacité énergétique. Un axe de développement auquel on croit beaucoup”.

“Le but de la rencontre est de faciliter le financement des PME”, affirme de son côté, Habib Chehata le directeur général de la QNB, en soulignant: “Nous avons commencé “le right job” cest à dire de faire un bon travail comme on dit. D’ailleurs cela a donné ses fruits. Or depuis 2015, et d’une année à une autre, le bilan est positif. Et idem cette année malgré une situation économique assez délicate pour le pays”.

 

Par

Publié le 11/07/2018 à 23:34

Dans cet article

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin