Mondial-2018 : La Croatie domine l’Angleterre et se hisse en finale

croatie-angleterre

Cueillis à froid par un but anglais à la 5e, les Croates égalisent en seconde mi-temps avant de marquer un but décisif aux prolongations (2-1). Ils affronteront, dimanche prochain à Moscou, une équipe de France plus reposée. C’est la première fois de leur histoire que les vainqueurs d’une vaillante Angleterre joueront une finale de la Coupe du monde.

la Croatie retrouvera, dimanche à 17 heures, la France pour tenter de décrocher un premier titre de champion du monde. Ils arriveront avec un jour de repos de moins que les Bleus, et l’équivalent d’un match de plus dans les jambes (3 prolongations). L’AngleterrCueillis à froid  dès la 5e minute par les Anglais, les Croates égalisent à la deuxième mi-temps avant de marquer le but de la victoire en prolongations (2-1)et affronteront, dimanche prochain, une équipe de France plus reposée.C’est la première fois de son histoire que ce pays joera une finale de Coupe du monde.

Comment cette étonnante  équipe croate  a-t-elle eu les ressources physiques et mentales pour revenir dans son match contre l’Angleterre après avoir encaissé un but précoce aux premières minutes du jeu alors que dans ses derniers matchs, elle est passée deux fois par deux séances de tirs au but contre le Danemark puis contre la Russie ?

Force mentale

Pendant la première mi-temps, la Croatie se faisait balader par une redoutable équipe anglaise et avait du mal à suivre le rythme diabolique de son adversaire qui monopolisait le ballon et lançait des raids incessants contre son camps. Par un sursaut d’orgueil, l’équipe croate commençait à réagir et jouer d’égal à égal contre les coéquipiers de Harry Kane. Sur un corner, Perisic –le meneur de jeu de la sélection croate- trompe la vigilance de l’excellent Pickford(68e).  Quelques minutes avant, Mandzukic s’était tordu le genou suite à un terrible contact avec le portier anglais . Toute en trainant la patte après ce choc, il trouve la force mentale de marquer aux prolongations (109e) alors que les deux équipes se dirigeaient vers une inévitable séance de tirs  au but.

Sans imagination

Du coté des Anglais, les prolongations  représentaient un calvaire, tant les joueurs étaient exténués. Cette défaite a mis à jour leur  jeu stéréotypé, mécanique et sans imagination. Rappelons à ce propos que l’Angleterre ne sait marquer que  sur coup de pied arrêté, neuf sur onze buts dans cette Coupe du monde.

Les Bleus, qui affronteront la Croatie en finale, sauront-ils profiter du fait qu’ils ont presque un match de moins dans les jambes ? C’est sans compter sur le mental d’acier de leur adversaire.

Par

Publié le 12/07/2018 à 10:02

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin