Tunisie : Moody’s prévoit une croissance de 2,8% en 2018

Moody's-tunisie-croissance-l-economiste-maghrebin

Dans son dernier rapport d’analyse intitulé « Gouvernement de la Tunisie – B2 Stable, analyse annuelle du crédit », l’agence de notation Moody’s prévoit un taux de  croissance en Tunisie de 2,8% en 2018 et de 3% en 2019, contre 1,9% en 2017.

Cette reprise de la croissance est justifiée, selon l’agence, par l’amélioration de la sécurité depuis 2015, générant une augmentation des recettes du tourisme et une demande accrue de la zone euro.

Moody’s : taux d’endettement de 72% du PIB en 2018

Dans le même rapport, Moody’s a annoncé que le taux d’endettement  en Tunisie va atteindre 72% du PIB en 2018 et 73% en 2019, et ce, en raison d’une dépréciation constante de la monnaie locale, des déficits persistants et de la hausse des taux d’intérêt.

Selon l’auteure de ce rapport, ce taux d’endettement a fortement augmenté pour se situer à environ 70% du PIB à fin 2017 et les fortes pressions sur les dépenses du secteur public limitent sa flexibilité budgétaire.

Elle a rappelé que les déficits budgétaires élevés ont été parmi les principaux contributeurs à l’augmentation de la dette publique, atteignant 69,9% du PIB en 2017 contre 50,8% en 2014. La dynamique des taux de change a aussi contribué à plus de 68% de la dette publique tunisienne libellée en monnaie étrangère.

Ainsi, l’agence de notation a affirmé que les problèmes de crédit de la Tunisie incluent la détérioration structurelle de sa solidité fiscale, la flexibilité budgétaire limitée et la détérioration de la dynamique des comptes courants.

Il est à noter que le maintien de la perspective stable de la notation souveraine de la Tunisie reflète la confiance de Moody’s dans la capacité du pays à continuer ses démarches pour mener les réformes proposées par le Fonds monétaire international (FMI).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here