Examens nationaux : mesures draconiennes et exceptions

examens nationaux

C’est l’heure des examens nationaux. Plusieurs foyers tunisiens vivent au rythme du Baccalauréat et du concours de la neuvième année. Retour en chiffres sur cette ambiance qui marque annuellement chaque mois de juin.

En effet, 30.553 candidats passent actuellement l’examen national de la neuvième année de base, du 18 au 20 juin courant. Ces candidats sont répartis sur 13 centres d’examen de la région, sous la supervision de 315 surveillants. Notons aussi que les résultats seront proclamés le 4 juillet 2018. 3150 places pour les lycées pilotes sont disponibles pour les candidats qui vont réussir brillamment aux épreuves.

En ce qui concerne les examens du Baccalauréat, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a annoncé que  535 cas de fraude ont été enregistrés. Le ministre a affirmé que les auteurs des fraudes seront renvoyés de tous les lycées étatiques et n’auront le droit de s’inscrire au Baccalauréat qu’après cinq ans.

Quel avenir pour les examens sans les 25%?

Sur un autre volet, le ministère de l’Education a fini par trouver une solution juridique pour le cas des trois candidates qui n’ont pas pu passer l’épreuve de Philosophie, faute de moyen de transport, étant donné qu’elles habitaient dans une zone rurale pas toujours accessible. Le ministère a annoncé que la moyenne générale annuelle de la philosophie des trois candidates sera calculée à la place de l’examen de la session principale. Ainsi les candidates ne vont pas redoubler et peuvent soit réussir soit passer les épreuves à la session de contrôle. Notons qu’une commission existe au sein de ministère qui travaille sur les cas exceptionnels.

Notons qu’il s’agit du troisième baccalauréat qui se déroule sans le calcul des 25%. Ainsi, le candidat se trouvera armé uniquement de son savoir, sa technicité et ses connaissance face aux examens sans plus compter sur sa moyenne générale. Les regards sont désormais braqués sur les résultats de cette session.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here