Coopération Tunisie – Libye : reprise prochaine des vols

Libye L'Economiste MaghrébinKhemaies Jehinaoui et Fayez el Sarraj en Libye.

Le ministre des Affaires étrangères Khemais Jehinaoui a rencontré son homologue libyen Mohamed Taher Siala en Libye, afin de former un comité conjoint pour activer les échanges commerciaux. L’objectif: “Importer du pétrole libyen.”

Le ministre a souligné que la Libye est le deuxième partenaire de la Tunisie après l’Union européenne en 2011. Il déclare: “D’ailleurs, nous comptons renforcer notre coopération grâce au soutien du commerce et des importations en provenance de Libye, notamment dans le domaine pétrolier.” Tout comme il a fait savoir que la prochaine destination des vols de la compagnie aérienne nationale Tunisair vers la Libye après son interruption durant de longues années, sera de nouveau programmée sur le marché. 

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la coopération économique et commerciale entre les deux pays. Quant à la question du remboursement des dettes libyennes auprès des cliniques tunisiennes, elle sera de nouveau débattue.

Coopération Tunisie-Libye

Promouvoir les exportations agricoles et industrielles tunisiennes en Libye en échange de l’importation du pétrole brut. Tel est l’un des axes soulignés lors de la réunion.

Il est à noter que la prochaine réunion de la commission mixte préparatoire au niveau des ministres des Affaires étrangères des deux pays aura lieu le 5 juillet à Tunis, sous l’égide de la haute commission mixte au niveau des chefs du gouvernement.

Rappelons également que dans la journée du mardi 29 mai, une réunion internationale sous l’égide des Nations Unies a eu lieu à l’Elysée. Il s’agissait d’une première pour les quatre acteurs libyens réunis à ce nouveau Sommet pour une sortie de crise de la Libye.

Qui sont les quatre acteurs libyens

Ils représentent les différentes sensibilités politiques du pays. Ce sont: le Maréchal Khalifa Haftar, le Premier ministre Fayez al-Sarraj, le Président du Parlement Aguila Salah et le Président du Haut Conseil d’État Khaled Al-Mishri.

Cette rencontre inédite a pour objectif d’ouvrir la voie à des élections législatives et présidentielle le 10 décembre 2018 en Libye. Reste à savoir si ces élections seront libres et transparentes?

Par

Publié le 12/06/2018 à 15:00

Dans cet article

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin