Dak’Art : les artistes tunisiens à l’honneur

Dak’art,

La Tunisie est à l’honneur à la 13ème  édition de la biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’Art) qui se tient du 3 mai au 2 juin 2018.

15 projets d’artistes participent à Dak’Art : photographes, sculpteurs, peintres, artisans, installateurs, etc. Il s’agit de Sadika Keskes, Halim Gara Bibene, Houda Ghorbel, Slim Bencheikh, Abdessalem Ayed, Mahmoud Bouchiba, Héla Lamine, Majed Zalila, Najeh Zarbout, Faten Chouba, Slimène El Kamel, Salwa Aydi, Marouane Trabelsi, Thameur Mejri et Besma Hlel.

Le coup d’envoi de la biennale a été donné hier, par le président sénégalais Macky Sall et le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly au Grand théâtre national. Dak’Art a reçu 75 artistes plasticiens de 33 pays. Il est à noter que l’édition 2018 de «Dak’Art» porte sur le thème : «L’Heure rouge» qui est une expression empruntée au poète Aimé Césaire dans sa pièce : «Et les chiens se taisaient». Ce thème de la biennale de cette année symbolise l’émancipation, la liberté et la responsabilité, d’après les organisateurs.

Lors de son intervention, le président sénégalais a tenu à rendre hommage aux artistes tunisiens et rwandais «avec qui nous partageons l’idéal panafricain de pays de liberté, de solidarité : valeurs fondamentales dont l’art demeure un puissant levier d’expression». Notons aussi que le Rwanda est l’un des invités d’honneur de l’édition actuelle.

La 13ème édition se déroule dans un contexte particulier au Sénégal marqué par l’émergence de l’économie culturelle. Sur les colonnes du journal en ligne sénégalais « Le Soleil », on peut lire ce qui suit : « Cette 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain s’inscrit, d’après le président Macky Sall, dans un contexte marqué par la prééminence de l’économie de la culture où les produits culturels génèrent de plus en plus de richesse. Le tout avec un marché de l’art contemporain qui connaît une formidable croissance. »

Par ailleurs, dans une déclaration aux médias, le ministre des Affaires culturelles Mohamed Zine El Abidine a affirmé, aux médias locaux, que la Tunisie déborde de jeunes talents artistiques et que les  Journées des arts plastiques de Carthage 2018 se tiendront au mois de septembre prochain.
[raside number= »3″ tag= »art contemporain « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here