Hechmi Alaya : la Tunisie a perdu 350 entreprises industrielles depuis 2010

Hechmi Alaya

L’économiste et président du « Tema Think Tank » Hechmi Alaya a procédé, aujourd’hui, à un diagnostic sur la situation économique en Tunisie, et ce, lors de sa présence dans le cadre d’un séminaire organisé par l’Académie politique de l’Assemblée des Représentants du Peuple. 

Pour Hechmi Alaya, la crise économique actuelle est une crise structurelle et qu’elle n’a pas commencé après 2011, mais bien avant et elle est à l’origine du déclenchement de la révolution.

Et d’ajouter que le revenu annuel par habitant était en 2008 à 4000 dollars mais il est aujourd’hui à 3250 dollars. La crise se manifeste aussi par le grand nombre d’entreprises qui ont fermé. A cet égard, il a considéré que la fermeture des entreprises est devenue un phénomène quotidien.

Citant l’exemple de l’industrie, un pilier de l’économie tunisienne, Hechmi Alaya a affirmé que ce secteur n’a pas été épargné par la crise et ne participe aujourd’hui qu’à hauteur de 27% au PIB –  35% du PIB avant 2010.

Hechmi Alaya a, par ailleurs, affirmé que la Tunisie a perdu, depuis 2010, environ 350 entreprises industrielles. « La crise dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique est aussi un indice dangereux qui vient aggraver la situation. La politique est avant tout une vision claire. La croissance ne sera pas au rendez-vous s’il n y’a pas de vision », conclut-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here