Si Marouane El-Abassi réussit sa mission, l’Histoire retiendra son nom

Houcine Dimassi
portrait de l'ancien ministre des finances et l'économiste Houcine Dimassi

 L’expert en économie et ancien ministre Houcine Dimassi est revenu, lors de son intervention sur les ondes radiophoniques, sur l’allocution  du nouveau gouverneur de la Banque centrale Marouane El-Abassi à l’ARP. 

Houcine Dimassi  a rappelé que  dans son allocution devant l’ARP, le nouveau gouverneur de la Banque centrale a affirmé qu’il veut s’attaquer au problème du déficit commercial à travers la hausse des exportations. «  Il a bien raison, cependant pour réaliser la hausse des exportations il faut améliorer la productivité et faire moins de grèves mais sur ce point-là, je ne pense pas que l’UGTT soit d’accord», fait-il remarquer.

Autrement dit, la productivité doit devenir l’axe central de la négociation sociale entre l’UGTT et le gouvernement d’après l’ancien ministre  et entre l’entreprise et le syndicat du secteur privé.  Sur un autre volet, Houcine Dimassi s’est interrogé sur la capacité du chef du gouvernement à convaincre l’UGTT de l’importance de la productivité.  Dans le même contexte, il a plaidé la rationalisation des dépenses publiques et la mobilisation du maximum de recettes propres.

Répondant à une question qui porte sur l’économie informelle évoquée par Marouane El-Abassi lors de son allocution,   Houcine Dimassi a affirmé qu’il faut intégrer  l’argent qui circule en dehors du circuit bancaire dans le circuit bancaire pour combler le manque de liquidité dans les banques. Si le nouveau gouverneur de la banque centrale réussit l’intégration de l’argent de l’économie informelle dans le circuit bancaire, son nom sera retenu par l’Histoire, affirme-t-il

Cependant, il a considéré que si plusieurs personnes refusent de déposer leur argent dans les banques c’est bien à cause de  l’absence de confiance.  Pour lui, les solutions proposées par le nouveau gouverneur de la BCT sont logiques. Cependant, tout demeure tributaire de la relation entre la Banque centrale et le gouvernement, affirme-t-il en conclusion.
[raside number= »3″ tag= »Marouane El-Abassi « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here