Les dentistes annulent la convention avec la CNAM

dentistes

Le Syndicat Tunisien des Médecins Dentistes de Libre Pratique ( STMDLP ) a rompu son contrat avec  la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) et ce à partir du 7 février.

Plus de 2000 dentistes sont affilés à ce syndicat. Le STMDLP n’a pas réussi à réviser les articles de la convention avec la CNAM étant donné que les négociations ont commencé tardivement, selon le président Khaled Tanazefti, qui nous a déclaré dans une interview à paraître lundi 12 février, l’existence de plusieurs différends entre le syndicat et la CNAM, notamment le plafond du remboursement des frais des soins, les soins dentaires qui sont souvent lourds et qui ne sont pas pris en charge par la CNAM et le fait que les médecins ne soient pas représentés dans son Conseil d’administration.

Il en découle que les patients des dentistes affiliés à ce syndicat devront supporter entièrement les frais des soins qu’ils recevront en attendant que la convention soit rétablie entre la CNAM et le STMDLP.

Concernant la CNAM, ses dettes vis-à-vis de ces prestataires de soins ont atteint 1576 millions de dinars, d’après le Président Directeur Général de la CNAM, Béchir Irmani, lors de son audition devant la commission parlementaire de la santé et des affaires sociales, auprès de ARP, en date du 8 février 2018.

Par ailleurs, il convient de rappeler que le STMDLP a prévu une conférence de presse, en date du 13 février 2018 pour revenir sur le sujet.

 

Par

Publié le 10/02/2018 à 12:39

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin