Hichem Ben Ahmed : «Je ne suis qu’un serviteur de l’Etat»

Afek Tounes ne semble pas s’être remis de la défection de huit de ses membres à l’issue de son conseil national. Lors du Forum tuniso-turc, nous avons rencontré Hichem Ben Ahmed qui a bien voulu répondre à nos questions.

Rencontré lors du Forum tuniso-turc, Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’Etat au Transport et un des membres ayant gelé son adhésion au parti Afek Tounes, nous déclare: «En toute sincérité, j’ai choisi de travailler au sein  du gouvernement, au nom de la stabilité gouvernementale. D’ailleurs, nous croyons encore à l’Accord de Carthage, car les solutions sont là malgré nos différends, notamment sur les choix politiques.»

Il ajoute: «Je suis un serviteur de l’Etat. Si j’ai un message à adresser à tous les partis, ce serait que quand on fait le choix de faire partie du gouvernement, il ne faut pas lâcher prise, surtout au moment où on a le plus besoin de vous, même si  personne n’est indispensable.»

Il poursuit: «Aujourd’hui, nous avons besoin plus que jamais de stabilité dans le pays. Pour 2018, nous allons avoir une meilleure année au niveau de la croissance, idem pour le tourisme ainsi que l’exportation. En somme, que de bonnes choses.»

Vœux  pour l’année 2018!

S’il avait un vœux à formuler pour la nouvelle année, Hichem Ben Ahmed souhaiterait «atteindre une croissance de plus de 4% et que les politiques comprennent que la Tunisie a besoin de stabilité. Les intérêts partisans ne servent pas le citoyen qui n’aspire qu’à vivre dignement», conclut-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here