Vers la concrétisation d’un mégaprojet dans le Sahara tunisien

Ridha Saïdi, Conseiller économique auprès du Chef du gouvernement, est revenu, ce matin, sur le mégaprojet des oasis dans le Sahara tunisien, et ce, sur les ondes radiophoniques. 

Ridha_saidi_l_economiste_maghrebin.jpeg

A ce sujet, il a annoncé que ce mégaprojet, programmé à l’horizon de 2020, va avoir un impact socioéconomique de taille et contribuera à booster la dynamique dans tout le Sud tunisien, en y assurant une croissance extraordinaire et une importante création de postes d’emploi.

Ridha Saïdi a ajouté que le mégaprojet des oasis dans le Sahara tunisien participera à une exploitation optimale de l’énergie solaire pour produire de l’électricité et développer les opportunités touristiques, tout en y instaurant un pôle technologique en énergie solaire en particulier et en énergies renouvelables en général.

M. Saïdi a affirmé que ce mégaprojet, qui s’étale de 2018 à 2035, s’inscrit dans le cadre d’une vision stratégique globale destinée à  intégrer les zones désertiques dans la dynamique économique nationale, ce qui contribuera à la sécurité de la Tunisie contre les menaces terroristes et les réseaux de contrebande prolifiques dans les régions frontalières.

Ainsi, il a déclaré que l’infrastructure de base aura une bonne part avec la construction des routes dont 180 kilomètres entre Remada et El Borma pour une enveloppe de 60 millions de dinars, l’aménagement de terres agricoles sur une superficie de 50 mille hectares pour un coût de 600 millions de dinars et d’autres grands projets portant chacun sur une superficie de plus de 1000 hectares.

En guise de conclusion, le conseiller économique auprès du Chef du gouvernement a rappelé que le triangle à l’extrême sud tunisien à Borj El Khadhra est considéré comme étant l’endroit où il y a les meilleures radiations solaires, promettant d’y créer une centrale  solaire photovoltaïque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here