STEG : 60% des dettes sont imputées aux entreprises publiques

samir majoul l'économiste maghrébin

Les impayés de la STEG  ne se comptent plus :  un milliard de dinars dont 60%  sont imputés  aux entreprises publiques, avance Abdekader  Jelassi, secrétaire général de la Fédération générale de l’électricité et du gaz dans une déclaration accordée à Express Fm.

Le syndicalise considère que des mesures de sauvetage urgentes doivent être prises. Par ailleurs, la situation a empiré à cause « du non-respect par l’Etat de ses engagements en matière de subventions qui n’ont pas été versées depuis trois ans (2015, 2016 et 2017) ».

Pour rappel, le président-directeur général de la STEG Moncef Harrrabi avait déclaré que la STEG a pu assurer le recouvrement de  1000 millions de dinars. La STEG est en train  d’effectuer le recouvrement des impayés et d’accélérer les procédures de ce recouvrement.  Il est à noter que les dettes de la STEG suivent une tendance à la hausse. En effet, les statistiques démontrent que les dettes ont atteint, à fin septembre 2016, les 1057 millions de dinars.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here