Wafa Makhlouf : « Il est temps de donner à la femme politique la place qu’elle mérite »

Wafa Makhlouf L'Economiste Maghrébin

Cela fait des mois, voire plus d’une année que le parti Nidaa Tounes affirme vouloir organiser son congrès électif. Mais les conflits internes au parti en ont décidé autrement. Contre toute attente, Hafedh Caïd Essebsi, directeur exécutif du parti, vient d’annoncer sur les réseaux sociaux que le congrès aurait lieu prochainement, sans fixer de date, et a appelé tous les nidaistes à y prendre part.

Face à Hafedh Caïd Essebsi, Wafa Makhlouf, députée de Nida tounes, se présente comme candidate. Dans une déclaration à leconomistemaghrrebin.com, elle a souligné: « Il s’agit d’une opportunité à saisir  pour démontrer que la parité dans le parti n’est pas et ne sera pas un vain mot ».

Selon elle, l’enjeu est majeur, tout en poursuivant : « Il est temps de donner à la femme tunisienne, plutôt à la femme politique, la place qu’elle mérite dans le paysage politique ».

Elle ajoute:  » J’espère que ce ne sont pas des paroles en l’air l’annonce du directeur exécutif car cela fait des années qu’on demande un congrès électif en bonne et due forme ».

Mme Makhlouf conclut: « J’ai toujours dit que ce pays sera sauvé par les femmes, alors autant laisser les Tunisiennes tenir les rênes de leur pays ».

La Tunisienne est par nature une vraie battante, c’est ce qui fait la force et la détermination de Wafa Makhlouf, qui incarne la jeunesse dans le monde politique. Sa botte secrète :  « L’échec n’est pas une fatalité, il suffit de rebondir. Plus on est déterminé,  plus on va de l’avant », a-t-elle conclu. 

[raside number= »3″ tag= »nidaa tounes « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here