Assassinat de Socrate Cherni : 36 condamnés de 2 à 20 ans de réclusion criminelle

La justice a prononcé son verdict dans l’affaire de soutien logistique et financier aux terroristes ayant assassiné le lieutenant Socrate Cherni le 23 octobre 2013.

La chambre criminelle spécialisée dans les affaires de terrorisme au Tribunal de première instance de Tunis a annoncé son verdict dans la nuit de vendredi à samedi, où 36 accusés de complicité et soutien effectif aux terroristes qui ont perpétré l’odieux crime – dont huit en état de liberté – ont été condamnés à des peines d’emprisonnement  allant de 2 à 20 ans.

La justice a également ordonné de verser des dédommagements à la famille du martyr.

Notons que  le sous-lieutenant, Socrate Cherni, a été tué dans l’opération de Sidi Ali Ben Oun, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, le 23 octobre 2013.

La  série d’attentats terroristes,  qui ont endeuillé la Tunisie durant  ces quatre dernières années, ont visé d’abord les soldats, les agents de sécurité, le musée du Bardo en mars 2015, l’hôtel de Sousse en juin de la même année, et la Garde présidentielle frappée en plein cœur de la capitale, à l’avenue Mohamed V, en novembre 2016,  blrssant et marquant pour longtemps les Tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here