Mohsen Marzouk : un opposant déclaré

Le secrétaire général du Mouvement Machrou3 Tounes (Mouvement Projet de Tunisie), Mohsen Marzouk, a annoncé que son parti n’appuie plus le gouvernement d’union nationale et qu’il fait désormais partie de l’opposition.

Dans une déclaration accordée aux médias à l’occasion de la clôture de la réunion du Bureau politique tenue dimanche à  Hammamet,  Mohsen Marzouk a souligné que la nomination récente des délégués n’est autre qu’une série d’erreurs commises par le  gouvernement d’union nationale.

Selon ses déclarations : ces nominations ont été faites d’après une répartition partisane, qui ne s’était pas basée ni sur les compétences encore moins sur le mérite. Il a même annoncé: « Rappelez-vous ce qu’a déclaré le chef du gouvernement lors de son discours d’investiture, qu’il serait en faveur de la neutralité. Voilà la preuve aujourd’hui qu’ il se contredit. Même si nous sommes dans l’opposition, nous serons une force d’impact positive pour le développement économique du pays ».

Evoquant le sujet des déplacements du chef du mouvement Ennahdha, pour évoquer la crise libyenne, M. Marzouk s’interroge qui lui a donné l’autorisation de débattre sur le chaos en Libye avec des hauts responsables étrangers, au cours duquel, il annonce déjà un congrès à ce sujet. « Tout comme je me demande qui exerce finalement la partie au pouvoir ? », s’insurge-t-il, tout en poursuivant: « Il s’agit d’une atteinte à la diplomatie du pays et aux institutions de l’Etat ».

Dans une déclaration récente, le secrétaire général du mouvement Machrou3 Tounes a fait savoir que le gouvernement ne s’est pas encore attaqué aux vrais problèmes et aux priorités de l’Accord de Carthage : « Le Chef du gouvernement devrait en faire plus, pour garantir un Etat de droit », souligne-t-il, en poursuivant : « Le pays a besoin de mesures rapides pour sortir de la crise et restaurer la confiance entre le citoyen et l’Etat », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here