La Tunisie sur le radar des agences de voyages et des T.O. européens

Voyageurs du monde

L’Association européenne des agences de voyages et tour-opérateurs (ECTAA)  tient son 114ème  congrès à Tunis. Une première dans le sens où le congrès se tiendra pour la première fois en dehors de l’Europe.

ftavCette action a été rendue possible suite à une initiative de la FTAV. Dans une ambiance conviviale, une conférence de presse s’est tenue à Tunis, dans la soirée du 2 décembre, par  les deux organisations pour annoncer cette nouvelle.

Mohamed ali toumiMohamed Ali Toumi, président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), a considéré que l’événement est un très bon signal pour la relance du tourisme tunisien surtout qu’il s’agit d’une première où  la Tunisie est le premier pays hors Union européenne et membre international à l’organisation.


Dans le même contexte, Mohamed Ali Toumi a fait savoir que les Etats membres de l’association vont fournir des efforts pour lever la restriction de voyager en Tunisie.

Par ailleurs, il a rappelé que la présence de la FTAV parmi cette organisation lui permettra d’être plus proche des tour-opérateurs et pourra suivre de près l’évolution des marchés touristiques européens.

Merike Hallik (b)De son côté Merike Hallik, présidente en exercice de l’ECTAA a considéré que la Tunisie demeure une destination touristique importante et qu’elle œuvrera à la soutenir avec les autres membres de l’Association.

Dans le même contexte, elle a considéré que la Tunisie dispose d’un certain nombre d’atouts touristiques, notamment le caractère aimable des Tunisiens et le sens de l’accueil.

Michel De Blust, le secrétaire général de l’ECTAA a, quant à lui,  fait savoir qu’il fallait réécrire le statut de la FTAV afin de permettre à la Tunisie d’être membre à la l’ECTAA.

Répondant à une question relative à la spécificité du statut de la Tunisie à l’ECTAA, il a fait savoir que sa voix n’est pas délibératoire. Parmi les sujets à traiter pendant le congrès sera la relance du tourisme en Tunisie, un thème discuté avec les professionnels.

Sur un autre volet, il a fait savoir que l’ECTAA œuvrera pour permettre à la Tunisie de participer au programme « « Destination préférée de l’ECTAA  », et ce, probablement à partir de 2019. Notons que d’autres pays vont bénéficier de ce même programme.

“La bonne majorité des Etats membres de l’association ont voté pour la tenue du congrès en Tunisie. Seulement six membre ont voté contre”, s’est félicité le Secrétaire générale de l’ECTAA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here