Marrakech : une forte délégation tunisienne participe à la COP22

Une forte délégation tunisienne comprenant des représentants de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), des institutions publiques concernées, du secteur privé, des organisations de la société civile et des médias prendra part à la 22e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

La Tunisie, qui a signé l’Accord de Paris le 22 avril 2016 – accord historique visant à maintenir le niveau du réchauffement global au-dessous de 2°C, ratifié par l’ARP le 16 octobre 2016 – est résolument engagée à lutter contre ce fléau par des programmes multisectoriels de renforcement de la résilience et par l’investissement dans les énergies renouvelables et l’économie verte.

Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, conduit la délégation officielle qui sera coordonnée par le Ministre des Affaires locales et de l’Environnement,  Riadh Mouakhar.

Selon le site officiel de l’événement,  Youssef Chahed présent a déclaré que la Tunisie accorde une priorité aux enjeux des changements climatiques. Il a déclaré: “La participation de la Tunisie à la COP22 à Marrakech est un signe  fort car  le pays est  aussi concerné par les changements climatiques mondiaux. Quant aux conséquences, elles sont aussi importantes à tous les niveaux, particulièrement le plan économique ”.

Il précise dans ce contexte :“Accélérer nos efforts en matière de protection de l’environnement notamment pour réduire les gaz à effet de serre. Et à travers cette initiative, nous avons l’intention de mettre en œuvre des projets de protection de l’environnement”.

Dans une déclaration accordée à la radio Express fm, le Chef du gouvernement a indiqué que  grâce à la Constitution tunisienne, les générations futures  en Tunisie pourront vivre sous un climat favorable, et ce, dans un processus démocratique.

Evoquant le volet économique, le Chef du gouvernement a indiqué que le code d’investissement favorise  l’investissement vert tel que dans les énergies renouvelables.

A la COP 22, la délégation tunisienne anime 9 stands et 12 événements traitant de la vision nationale de lutte contre les changements climatiques et des projets en matière d’atténuation et d’adaptation.

Notons que la Tunisie a, à cette occasion, annoncé une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 41% d’ici 2030, dont 13% seront basés sur les efforts nationaux, tandis que le reste viendra du soutien fourni par la communauté internationale.

Une semaine après la COP 22, la Tunisie accueillera la Conférence internationale sur l’investissement (29-30 novembre) pour mobiliser 2,4 milliards de dollars, dont 40% seront alloués à des projets relatifs à l’économie verte et axés sur les énergies renouvelables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here