La Tunisie et la France souhaitent renforcer la coopération sécuritaire

Youssef Chahed en France
source : compte Twtitter de l'Elysee

Lors de sa deuxième journée à Paris, le Chef du gouvernement d’union nationale Youssef Chahed a rencontré le Président de la République Française, François Hollande

Dans une déclaration aux médias, François Hollande a rappelé que la France reste  le premier partenaire économique de la Tunisie.

Il a déclaré: “Dans le contexte que nous connaissons, la France est avec la Tunisie. Elle a toujours été là. Quand il a fallu appuyer le processus politique,  il a été exemplaire. Une référence pour le monde, à tel point  que le Prix Nobel a été attribué au Quartet. La France est là pour appuyer les efforts de la démocratie tunisienne pour son développement”.

Et d’ajouter que « la Tunisie recèle des atouts considérables« . Le président français a évoqué les défis sécuritaires pour lesquels il faudrait consolider les efforts, notamment à propos de ce qui se produit en Libye, auquel il faut  trouver des solutions pour ce pays. En continuant : “Nous agissons pour soutenir Fayez Sarraj et de faire en sorte qu’il puisse y avoir l’unité et la fin des conflits parce que la lutte contre le terrorisme est une dimension de notre relation. Et la France appuie forme et équipe pour faire face au terrorisme”.

Sur le plan économique, M. Hollande a fait savoir que la France participera à la Conférence internationale sur l’investissement  » Tunisia 2020″,  pour montrer que la Tunisie avance et que la liberté règne où les réformes ont été accomplies. « Alors que le tourisme reprend, la Tunisie a des capacités considérables de croissance et de développement », a-t-il souligné.

Faisant allusion à la victoire de  Trump, M. Hollande a déclaré: « Il y a des incertitudes qui viennent de se produire aux USA. La France est là et joue pleinement son rôle. Elle assumera ses responsabilités et nous le montrons à l’égard de la Tunisie, comme nous le montrons à l’égard des situations où il peut y avoir des risques majeurs pour la paix. Ce que nous faisons pour la Tunisie est un exemple. Pour l’Afrique ça sera une autre démonstration avec la Cop 22″.

De son côté,  Youssef Chahed a rappelé le soutien de la France depuis les dernières années. »La Tunisie a réussi à devenir un pays libre où la presse est libre, où il y a une liberté d’expression et les droits de l’Homme sont respectés, ce sont des acquis très respectés par les Tunisiens ».

« La coopération sécuritaire entre nos deux pays doit encore se développer davantage. », a-t-il souhaité.

Sur le plan économique, le Chef du gouvernement a déclaré que la Tunisie passe par une phase de décollage économique. Il a considéré la tenue d’une conférence internationale sur l’investissement comme un signal fort aux investisseurs.

Au sujet de la reconversion de la dette,  le Chef du gouvernement a rappelé, dans ce cadre, la construction d’un hôpital à Gafsa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here