Samir Taïeb, sous le feu des critiques

Al Massar- L'Economiste Maghrébin

La nomination de Samir Taïeb, l’actuel secrétaire du parti Al Massar, à la tête du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a provoqué une levée de boucliers parmi les députés.

Interrogé sur les réserves de certains députés par rapport à sa nomination, il a indiqué : « Si tout le monde devait critiquer pourquoi un tel ministre a été nommé, bien qu’il n’ait pas les compétences requises, comme ce fut le cas pour Zied Ladheri à la tête du ministère de l’Industrie et du Commerce, alors que c’est un  homme du barreau, et me concernant parce je suis un politicien et non celui du domaine, on ne va pas s’en sortir. D’autant plus, quand on est désigné ministre de l’Agriculture, il faut comprendre que c’est une politique générale de l’Etat, nécessitant un homme politique. »

Qui est Samir Taïeb?

Né le 26 mai 1957, il est enseignant à la faculté de Droit de l’Université de Sfax depuis 1989 jusqu’à 1995, à la faculté de Droit et des Sciences politiques de l’Université de Tunis. Il est membre du Conseil scientifique de la faculté de droit et des sciences politiques de Tunis, entre 2002 et 2011.

Après le 14 janvier 2011 et depuis le renversement du régime, il devient donc  membre du mouvement Ettajdid, et il a participé aux élections de l’ANC dans la première circonscription de Tunis, comme étant un  candidat du Pôle démocratique moderniste. Il fait partie des cinq élus de sa circonscription. Puis il a intégré la Voie démocratique et sociale (VDS) et il remplace Ahmed Brahim comme secrétaire général de la VDS le 22 juin 2014, à l’issue du congrès constitutif du parti, plus connu sous le nom  d’Al Massar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here