Mohsen Marzouk : “Oui, je vais participer aux élections municipales”

Après la tenue du premier congrès constitutif de Machrouû Tounes, voici que son secrétaire général a tenu une conférence de presse en présence d’un certain nombre de leaders du parti.

Revenant sur les résultats du congrès, il a affirmé qu’il s’est passé dans les meilleures conditions. Et d’estimer que son parti est une valeur ajoutée pour le paysage politique tunisien. « Nous voulons dire que nous avons réussi le premier défi, à savoir la fondation d’un parti politique d’une façon démocratique et capable d’apporter l’équilibre au sein de la vie politique », affirme-t-il.

Voici ce que nous pensons du gouvernement d’union nationale

Répondant à une question relative au prochain gouvernement d’union nationale, Mohsen Marzouk a considéré que le nouveau chef du gouvernement ne peut  être ni de Nidaa Tounes qui a remporté les élections et ni du mouvement Enndhah. Expliquant les raisons de ce choix, Mohsen Marzouk a considéré que les conflits internes de Nidaa Tounes ne permettent pas de faire un bon choix sur le prochain chef du gouvernement.

Quant au mouvement Ennahdha, il n’est pas le parti qui a remporté les élections pour imposer un chef de gouvernement. Pour lui, s’il y a nécessité de changement, le prochain chef du gouvernement doit être meilleur que l’ancien. Le secrétaire général a indiqué aussi que l’affaire ne concerne pas uniquement le chef du gouvernement mais concerne tous les ministres.

Il a rappelé que son parti, n’ayant pas été invité, n’est pas concerné par les concertations sur le prochain chef du gouvernement.
«  Le bon sens veut que le chef du gouvernement soit indépendant politiquement, capable de gérer une équipe ministérielle et prendre des décisions d’une façon audacieuse», indique-t-il.  Machrouû Tounes, contrairement aux rumeurs, n’a pas de proposition à formuler concernant le choix du chef du gouvernement.

Oui pour un front national regroupant tous les démocrates…

Mohsen Marzouk a renouvelé son appel à tous les démocrates afin de s’unir dans un front national les regroupant tous. Etayant son idée, il s’est référé à tous les partis politiques qui ont soutenu Béji Caïd Essebsi, lors de la présidentielle. Et de s’interroger : «  Pourquoi ne travaillent -ils pas  et ne coordonnent-ils pas ensemble  au sein de l’Assemblée des représentants du peuple ? ».

Et les relations avec le Mouvement Ennahdha et Nidaa Tounes

C’est une relation marquée par le respect mutuel. «  Plusieurs politiciens de Nidaa Tounes sont très proches de nous. Pour le  mouvement Ennahdha nous considérons que c’est notre concurrent mais tant qu’il ne fait pas de distinction entre politique et religion,  nous avons un problème avec lui », déclare-t-il.

“Oui je vais participer aux élections municipales”

Le secrétaire général a affirmé que son parti va participer aux élections municipales. A cet égard, il a indiqué que les partis politiques doivent être proches des citoyens . Il a appelé tous les députés à se présenter aux élections municipales avant de faire savoir qu’il envisage lui aussi  de se présenter aux élections municipales. «  Je considère que les élections municipales sont plus importantes que les élections législatives ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here