Les huit solutions aux problèmes de la ville de Sfax

financement Japon

Un plan de sauvetage pour la ville de Sfax a été préparé par le collectif environnemental et développement durable, en partenariat avec la faculté de Médecine de Sfax, le Technopole, l’ENIS, l’ISET de Sfax et des opérateurs industriels du gouvernorat.

Le porte-parole du collectif, Hacem Kammoun, a indiqué dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com que les Sfaxiens ne sont pas satisfaits du plan quinquennal pour deux raisons : l’absence de vision stratégique et de projets structurants alors que le gouvernorat de Sfax doit s’insérer dans le 21ème siècle. D’ailleurs le rapport en question sera livré au chef du gouvernement Habib Essid lors de sa prochaine visite, à l’occasion de la foire de Sfax.

leconomistemaghrebin.com a pu obtenir en exclusivité le plan préparé par le collectif. Le plan en question sera présenté lors d’une table ronde qui se tiendra le 1er juillet à Sfax. Il comprend huit axes stratégiques mis au point durant les trois dernières années.

Le premier axe est relatif à la connexion du gouvernorat de Sfax avec son environnement immédiat, et ce, à travers les moyens de transport et l’infrastructure routière. Dans cet axe, il est question d’assurer la connexion du gouvernorat avec d’autres villes.

Le deuxième axe est relatif à la logistique et au transport. Dans cet axe, il s’agit de proposer des réformes sur tous les moyens de transport disponibles à Sfax : urbain, maritime et aérien.

Le troisième axe est relatif au projet Taparura, des propositions fermes ont été faites sur ce point.

Pour les autres axes, ils concernent le technopole de Sfax, l’aménagement du territoire, Sfax capitale de la culture arabe 2016 et le suivi d’un certain nombre de projets.

Il est à noter que dans un rapport publié par le commissariat général au développement régional sur l’évaluation du développement régional au gouvernorat de Sfax de 2011 à 2015, nous pouvons lire ce qui suit : « Malgré l’activité économique du gouvernorat de Sfax, qui l’a propulsé au rang de pole de développement important, le gouvernorat souffre de plusieurs défaillances au niveau de l’infrastructure, dans les projet publics  et ce à cause de l’absence d’une stratégie de développement globale et inclusive ».

Pour le détail du rapport, il faudra attendre le 1er juillet, date de sa présentation. Affaire à suivre…

[raside number= »3″ tag= »Sfax « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here