Mouvements sociaux et suicides : mai, le mois du répit

FTDES mouvements sociaux - L'Economiste Maghrébin
photo d'archives

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’Observatoire Social Tunisien, qui relève du Forum tunisien des droits sociaux et économiques (FTDES),  a relevé une régression des mouvements de protestations durant le mois de mai 2016 par rapport au mois d’avril de l’année en cours. 

En effet, 529 mouvements  de protestation ont été enregistrés dont 473 mouvements collectifs, 51 suicides et tentatives de suicides,  et 5 mouvements individuels de protestation soit un recul de 25%  des mouvements  individuels et 48 % des mouvements collectifs et donc une régression globale d’environ 46  %.

Ainsi le rapport a déduit que les manifestations citoyennes  collectives connaîtront une certaine régression, et ce, en raison de la venue du mois de Ramadhan, de la saison estivale et de la  séance unique, ce qui permettrait aux instances  gouvernementales de pouvoir saisir l’occasion afin de mettre en place des actions correctives  et effectives quant à ces questions.

Le gouvernorat de Kairouan remporte la première place en nombre de mouvements de protestation avec 85 mouvements et tentatives de suicides, puis le gouvernorat de Gafsa avec 60 cas et le Grand-Tunis avec 50 cas.

Par ailleurs, en dépit de la régression des mouvements de protestation qu’ont connue tous les  gouvernorats durant  l’année 2016, il est permis de relever les  éléments suivants :

Les gouvernorats de  Kairouan et  Gafsa continuent d’être les plus présents dans les mouvements de protestations citoyens

Les gouvernorats de  Tunis, Jendouba,  Kasserine,  Médenine et  Sidi Bouzid  ont connu un moindre nombre  mais presque  équivalent de protestations citoyennes.

Les gouvernorats de  Kébili ,  Sfax ,  Bizerte ,  Béja,  Le Kef, Sousse, Monastir, Tataouine, Gabès et Siliana  ont été presque similaires
Les gouvernorats de  Ben Arous, Ariana, Nabeul et Mahdia ont connu moins de manifestations que par le passé.

Par contre, Zaghouan, La Manouba et Tozeur sont les bons élèves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here