Les cinq priorités d’un gouvernement d’union nationale

consensus Ahmed Nejib Chebbi L'Economiste Maghrébin

Dans un récent commentaire sur la proposition du Président de la République quant à  la formation d’un gouvernement d’union nationale, Ahmed Najib Chebbi a présenté cinq priorités que ce gouvernement devrait prendre en considération. 

« L’initiative présidentielle est tombée à point nommé. On n’ose pas la contrer même si parfois on traîne les pieds », dit-il.

Il s’agit de lutter contre le terrorisme, stabiliser l’Etat de droit, garantir à tous une santé de qualité et de proximité,  assurer aux régions le développement humain auquel elles prétendent et combattre le chômage qui fauche nos jeunes.

Et d’ajouter que le pays a besoin d’un vrai capitaine à la Kasbah, un homme averti, pleinement conscient de la situation et disposant de propositions programmatiques. C’est sur sa vision et son programme qu’il doit réunir son équipe et obtenir l’investiture du Parlement. Les cent premiers jours de son gouvernement doivent marquer le temps d’une action énergique et offrir l’occasion d’un premier bilan.

« La nouvelle équipe gouvernementale doit être restreinte et ses membres choisis pour leur compétence…Le prochain gouvernement pour être en accord avec sa mission doit compter trois grands ministères : celui du Développement et de l’Equipement, celui des grandes réformes économiques, car développement et relance de la croissance ne se confondent point. Enfin un grand ministère de l’Enseignement, de la Recherche et de la Formation », dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here