Gabès : la construction de la ville thermale toujours bloquée

Grand projet à Gabes

La signature, entre le gouvernement tunisien et un investisseur autrichien, d’une convention d’investissement prévue pour fin avril dernier relative à la construction d’une ville thermale à El Khbayet dans le gouvernorat de Gabès n’a pas encore eu lieu.

[raside number= »3″ tag= »thermalisme »]

La signature de cette convention d’investissement a été évoquée lors d’une réunion tenue à la  mi-avril 2016 entre des investisseurs autrichiens et de hauts responsables tunisiens du ministère du Développement et de la Coopération internationale ainsi que des représentants de l’Office national du Thermalisme et d’Hydrothérapie relevant du ministère de la Santé.

Par la même occasion, le ministre de la Santé a recommandé, dans le cadre de la discrimination positive en matière de développement régional, d’assurer le suivi de l’avancement de la réalisation de ce projet en vue de finaliser les études nécessaires.

Ladite réunion a été essentiellement consacrée à faire face aux différents obstacles devant la réalisation de ce grand projet qui devrait permettre la création de 3200 postes d’emploi directs et indirects.

Notons que l’Office national du Thermalisme et d’Hydrothérapie est chargée de l’application des politiques du gouvernement en matière d’hydrothérapie.

La ville thermale à El Khbayet s’étend sur une superficie de 240 ha. Le coût d’investissement est estimé à  1000 MD.

Le projet a été présenté devant le Comité supérieur des grands projets depuis le 15 septembre 2015  qui a décidé l’octroi d’une prime d’investissement de 5% du coût du projet et les départements en charge du dossier sont en train d’élaborer les mesures administratives nécessaires.

Une fois réalisé, ce projet pourrait faire de la région d’El Hamma un pôle de tourisme thermal et attirer environ 2500 visiteurs par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here