Deux Tunisiennes sur la liste des 100 femmes arabes les plus influentes

Deux femmes tunisiennes figurent à la 90ème position dans la cinquième édition du classement des 100 femmes arabes les plus influentes du monde, publié par le magazine Arabian Business.

Il s’agit de Amira Yahyaoui, militante de la société civile- fondatrice de l’association Bawsala- et Aya Chebbi, porte-parole officielle du Congrès Pond, considéré comme l’un des plus importants congrès internationaux.

A noter que Amira Yahyaoui a fondé en 2011 l’ONG Al Bawsala, rencontrant tous les constituants tunisiens et suivant la totalité des débats parlementaires, y compris en commissions, afin d’assurer la transparence de la révolution.

Le 21 novembre 2014, elle a reçu le prix de la Fondation Chirac pour son action de prévention d’un embrasement en Tunisie.
Pour sa part, Aya Chebbi jeune activiste tunisienne, photographe amatrice, et  blogueuse, a commencé son activisme comme monitrice dans les camps d’été, Pair éducatrice sur la santé sexuelle et le VIH/SIDA et volontaire du Croissant-Rouge.

Elle a été classée dans cette liste pour avoir prononcé un discours au siège des Nations unies à New York, au début de l’année 2015.

Article précédentTunisie : la Fonction publique a-t-elle rejoint les rangs des corrompus?
Article suivantComete Engineering s’installe au Maroc
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here