La Poste tunisienne oeuvre pour une économie cashless

La Poste tunisienne, qui a vu ses débuts en 1847, veut prendre le virage du XXIème siècle … à pleine vitesse.

Le service postal est en train de développer une nouvelle application mobile qui permettra à ses clients de localiser ses bureaux ainsi que ses DAB.

La poste travaille également sur un nouveau projet qui va lui permettre de devenir le numéro un en termes de nombre de distributeurs de billets sur tout le territoire national. En fait, elle veut ouvrir des DAB dans chaque délégation de la République, afin d’aider au développement régional.

En ce qui concerne la Carte Technologique Internationale (CTI), M. Moez Chakchouk, le directeur de la poste, a déclaré — lors de son passage par DroidCon Tunisia 2016 — que ses services ont déjà délivré 1 300 cartes. Ces dernières ont servi à réaliser des transactions valant à plusieurs millions de dinars.

Cette expérience a permis à la poste de découvrir plusieurs axes d’amélioration pour sa CTI, qu’elle va réaliser très prochainement. La poste développe également un nouveau service reposant sur le blockchain et ce, en partenariat avec des partenaires privés. Ceci va permettre à l’e-dinar de rester la solution de paiement électronique la plus moderne du pays.

M. Chakchouk a également rappelé que la poste a développé la plateforme de Mobilposte avec tous les opérateurs. Cette plateforme, basée sur l’e-dinar, est utilisée par les trois opérateurs mobiles pour offrir leurs services de m-dinar.

Chakchouk a rappelé  aux jeunes développeurs présents dans la salle que la poste est prête à travailler avec eux, s’ils souhaitent développer des applications de paiement mobile.

La poste voudrait, en effet, que sa monnaie électronique soit un vecteur de développement régional en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here