Turquie : un attentat à la voiture piégée fait 28 morts et 45 blessés

Un attentat à la voiture piégée visant des véhicules militaires a fait au moins 28 morts et 45 autres blessés, mercredi soir dans le centre d’Ankara, a déclaré le gouverneur de la capitale turque, Mehmet Kiliçlar.

L’attaque a eu lieu près de la place centrale de Kizilay, où sont localisés de nombreux ministères, l’Etat-major des armées et le Parlement turc notamment, a précisé Mehmet Kiliçlar cité par les médias.

L’attaque, qui a visé un convoi de bus de l’armée, a causé un violent incendie qui a embrasé des véhicules militaires suite à la très violente déflagration qui a suivi l’explosion, entendue à plusieurs kilomètres à la ronde.

Selon les autorités turques, cette attaque à la voiture piégée qualifiée de terroriste s’est produite à proximité des résidences du personnel militaire et à environ 300 mètres du Parlement et de l’Etat-major des forces armées.

Suite à cet attentat, le Conseil supérieur de l’Audiovisuel turc (RTUK) a annoncé, dans un communiqué,  une interdiction de diffusion concernant l’explosion survenue ce mercredi soir à Ankara. Le communiqué indique que cette interdiction est conforme à la législation turque en vigueur, qu’elle est temporaire et concerne toute diffusion de photos ou vidéos montrant les images du lieu de l’explosion, ainsi que les diffusions en direct.

Il s’agit du troisième attentat en six mois dans le pays. Le plus meurtrier a eu lieu le 10 octobre dernier; il avait tué 103 personnes devant la gare centrale d’Ankara alors qu’elles se rassemblaient pour participer à une manifestation. Le 16 janvier dernier, un autre attentat-suicide avait visé un groupe de voyageurs allemands dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul, tuant dix d’entre eux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here