Vers le lancement d’un fonds franco-africain de 100 millions d’euros

Le Fonds de colocalisation franco-tunisien, promu et souscrit par la Caisse des Dépôts et Consignations Tunisie (CDC) et l’investisseur institutionnel public français Bpifrance, est cogéré par le groupe AfricInvest, spécialisé dans les métiers du capital investissement et son partenaire historique Siparex France.

Ce Fonds, officiellement lancé le 5 février 2016, dispose de 20 millions d’euros et a une durée de vie de 10 ans. Il s’inscrit dans un objectif de développement des relations économiques franco-tunisiennes, de création de passerelles et de ponts entre les deux pays et de partage des expériences, et ce, à travers le financement des PME tunisiennes et françaises à fort potentiel de croissance, susceptibles de développer leurs activités dans les deux pays, nous a affirmé Karim Trad, co-fondateur du groupe AfricInvest.

karim Trad 1Et d’ajouter que «ce fonds transfrontalier de cette nature est une première qui fait l’unanimité parmi les promoteurs de l’initiative. Il s’agit d’un excellent instrument d’accompagnement des PME en phase de création ou de développement, dans leurs approches d’internationalisation».

Ces PME devront, selon ses propos, être performantes, animées par des entrepreneurs dynamiques et motivés, ayant une approche innovante dans leurs segments d’activité respectifs, recherchant des capitaux et un accompagnement international concret. Les entreprises françaises et tunisiennes, dans lesquelles le fonds investira, devront, également, démontrer une capacité à développer ou à renforcer des liens avec des partenaires tunisiens et français, tout en promouvant la transparence et la bonne gouvernance.

Dans le cadre de ce fonds, deux études de projets ont été finalisées pour le démarrage des opérations, prochainement, avec une enveloppe d’un montant total de 2 millions d’euros pour chaque projet.

Le premier projet est un tour-opérateur majeur en France, ayant une grande part d’activité réalisée sur la Tunisie et le Maghreb, qu’AfricInvest va accompagner dans le cadre du rachat de l’une des plus importantes enseignes dans le secteur du tourisme «Havas Voyages».

Le deuxième projet est la société Menuiserie Aluminium du Sud, basée à Sfax,  qui va bénéficier de l’accompagnement d’AfricInvest dans le cadre de son projet de redéploiement industriel et sa stratégie d’internationalisation en Afrique subsaharienne.

De par ces deux projets, Karim Trad a indiqué qu’une dizaine de projets sont en phase d’étude. Les secteurs d’activité sont les technologies de l’information et de la communication, la santé, les industries mécaniques et électroniques, la logistique, le tourisme…

Pour faire réussir ces opérations d’investissement, AfricInvest apporte aux PME beaucoup plus que de l’argent. En tant qu’investisseur proactif, il leur apporte de l’accompagnement dans l’exécution d’une stratégie, et ce, en mettant à contribution son réseau étendu de partenaires étrangers et d’investisseurs pour leur ouvrir de nouvelles opportunités d’affaires, les aider à accéder aux nouveaux marchés, aux nouvelles technologies, aux ressources humaines et financières…

Ainsi, sans interférer dans la gestion, il leur apporte l’expertise et l’expérience de ses équipes qui peuvent les aider à gagner du temps et éviter de commettre des erreurs.

Mis à part le Fonds de colocalisation franco-tunisien, qu’AfricInvest souhaite en  élargir la taille, ce groupe est en train de travailler avec Bpifrance sur la création d’un autre fonds franco-africain de 100 millions d’euros, ayant la même politique d’investissement.  M. Trad a annoncé que cette initiative est extrêmement stratégique vu que pour la première fois un investisseur français pousse son homologue tunisien à se développer en France.

Le démarrage des opérations dans le cadre du nouveau fonds est prévu pour le deuxième semestre 2016.

A noter que depuis sa création en 1994 par Ahmed Abdelkefi, Aziz Mebarek, Karim Trad et Ziad Oueslati, professionnels de la finance, de l’industrie et de l’audit, le groupe AfricInvest cible les PME en Tunisie, dans le Maghreb et en Afrique subsaharienne, en apportant, en plus des ressources en fonds propres, une valeur ajoutée et un suivi continu aux sociétés de son portefeuille.

Avec une soixantaine de chargés d’investissement d’une douzaine de nationalité, le groupe a réalisé 125 investissements dans 23 pays du continent.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here