Nidaa Tounes tient son premier congrès « consensuel »

Sousse accueille aujourd’hui et demain le congrès « consensuel » du parti Nidaa Tounes, parti majoritaire à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Ce congrès, le premier que tient ce parti  a lieu alors que la scission du parti en deux branches rivales est bel et bien consommée avec l’annonce officielle de la démission de 16 députés du parti au sein  de l’ARP et  la décision de la branche appuyant Mohsen Marzouk, ancien secrétaire général,  de se constituer en formation politique distincte du Nidaa Tounes mais se déclarant dépositaire des véritables valeurs politiques du parti.

Ces démissionnaires du parti organiseront d’ailleurs de leur coté  demain un meeting populaire au palais des congrès à Tunis pour expliquer les raisons de leur démission et exposer leur feuille de route.

S’adressant aux congressistes, lors de la séance d’ouverture du congrés, Beji Caid Essebssi  président de la République et fondateur du parti, a appelé les congressistes  à rationaliser les valeurs et les principes qui ont permis au parti de réaliser de grands succès  politiques lors des dernières élections législatives et présidentielle et les a invité à s’éloigner de tout ce qui pourra les diviser  pour conclure en remerciant la commission des compromis qui a réussi l’organisation de ce premier congrès du parti.

Au premier jour du congrès, la participation de Rached Ghanouchi, chef du parti Ennahdha a été très remarquée confirmant ainsi que les deux  partis dominant l’ARP sont bel et bien alliés à telle enseigne que le chef du parti Ennahdha a déclaré que « Nidaa Tounes et Ennahdha sont les deux ailes de la démocratie » et a exprimé son amitié et son soutien aux congressistes.

Côté participation de personnalités politiques, outre Rached Ghanouchi étaient présents des représentants des partis politiques, des députés de l’ARP et plusieurs personnalités étrangères.

Nous y reviendrons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here