Vacances d’hiver / Nouvel an: le tourisme tunisien en sursis

Le taux d’affluence dans les hôtels des régions touristiques de Yassmine Hammamet, Sousse et du Sud tunisien a augmenté à l’occasion des vacances d’hiver et des festivités du nouvel an 2016.

Pour Yasmine Hammamet, le taux de fréquentation a atteint 60% de la capacité d’accueil, malgré un nombre de nuitées passées dans les hôtels qui a baissé de 35,2%.
Ainsi, le nombre des touristes algériens a augmenté de 38%, contre une baisse de 49% des touristes français, de 40% des allemands et de 57% des britanniques.

Dans la région de Sousse, six mille réservations ont été effectuées dans les hôtels et donc le nombre des visiteurs durant ces vacances, particulièrement lors du week-end de fin d’année, a augmenté.

Quant à la région de Sud tunisien, notamment, Tozeur, les réservations dans les hôtels ont dépassé plus de 90%, et ce, en raison du tourisme local et de l’organisation des festivals.

Cette affluence semble encourageante, mais elle s’explique essentiellement par le nombre limité d’hôtels qui sont encore en activité. Sachant que le ministère du Tourisme a annoncé que le nombre des hôtels fermés a été estimé, jusqu’au 15 décembre 2015, à 192 unités hôtelières parmi un total de 573.

A noter que les recettes touristiques ont enregistré, au terme du mois de novembre 2015, une chute de 33,8%, en comparaison avec leur niveau de 2014, pour revenir à 2.249 MDT, selon la BCT.

Toutefois, les principaux indicateurs de l’activité touristique ont poursuivi leur repli, avec – 52,2% des nuitées touristiques globales par rapport à 2014 et de -65,2% par rapport à 2010, et avec – 23,1% des entrées de touristes étrangers en comparaison avec 2014 et de -34,1% par rapport à 2010.

Cette chute des activités touristiques a affecté le transport aérien qui a accusé, à lui seul, un repli du trafic aérien de passagers de 18,6% en glissement annuel, contre -15,4% en 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here