Algériens et Marocains dans le Top 5 des étrangers dans l’ UE

Selon l’Eurostat, au 1er janvier 2014, les Etats membres de l’Union européenne ( UE ) comptaient 506,8 millions d’habitants, dont 472,8 millions étaient des nationaux (citoyens du pays déclarant) et 34,1 millions des ressortissants étrangers, ce dernier groupe étant constitué de 14,3 millions de citoyens d’un autre Etat membre et de 19,8 millions de citoyens non – UE.

maghrébinsToutefois, les maghrébins ne sont pas, comme le pensent certains, premiers dans le Top 5 des nationalités des étrangers vivant dans l’UE. Dans la catégorie « première nationalité étrangère », le plus grand groupe de résidents étrangers dans chaque Etat membre de l’UE est généralement composé de citoyens d’un autre Etat membre de l’UE et/ou d’un pays limitrophe.

Dans la catégorie « deuxième nationalité étrangère », les Marocains et les Algériens sont les deuxièmes nationalités en France, où les nationalités étrangères représentent 6,3% de la population totale, avec respectivement 717 991 personnes et 468 121 personnes.

454 773 Marocains représentent « troisième nationalité » des étrangers vivant en Italie où les nationalités étrangères représentent 8,3% de la population totale. La nationalité marocaine est aussi « troisième nationalité » des nationalités étrangères présentent en France.

En Belgique et aux Pays-Bas, les Marocains sont classés dans la catégorie « quatrième nationalité étrangère ».

Globalement dans l’ UE, les citoyens non – UE (19,8 millions de personnes) représentaient 58% de la population étrangère totale, tandis que la proportion de citoyens d’un autre Etat membre de l’UE (14,3 millions de personnes) s’élevait à 42%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here