Tunisie : le secteur de l’habillement mis en danger par les augmentations salariales

D’après l’Institut de la compétitivité et des études quantitatives ( ICEQ ), la masse salariale dans le secteur de l’habillement a atteint 66% en 2012 et 73% en 2014. Commentant ce résultat lors d’une conférence de presse tenue à l’UTICA, Abdelaziz Halleb, membre de la commission des affaires économiques et des commissions des affaires sociales, a indiqué que plusieurs secteurs ne peuvent supporter une augmentation salariale qui ne soit pas bien étudiée.

« Plusieurs entreprises se trouveront forcées de quitter le pays étant donné qu’elles ne peuvent pas faire face aux augmentations salariales », regrette-t-t-il.

Par ailleurs, Abdelaziz Halleb a souligné le fait que toute augmentation salariale doit être accompagnée d’une certaine productivité. Tout en se référant aux données de l’Institut de la compétitivité et des études quantitatives, il a affirmé que de 2005 à 2010, la productivité était en courbe croissante et qu’à partir de 2011, elle est décroissante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here