Nidaa Tounes : mesures disciplinaires à l’encontre de L. Akremi et A. Sahraoui

Crédit photos : facebook Nidaa Tounes

La réunion des coordinations de Nidaa Tounes vient de terminer ses travaux dans la matinée du 18 octobre, nous a indiqué  le président de l’organisation du meeting de Djerba, Tahar Battikh.

Il a déclaré: “ Une feuille de route a été présentée durant ces deux jours, où il était  question de la tenue du congrès constitutif prévue en décembre prochain. J’ajouterais que nous avons proposé entre autres l’adhésion de nouveaux militants et ceci dans chaque région, par exemple des observateurs. Toutefois, une autre réunion aura lieu samedi prochain à Tunis, durant laquelle les congressistes donneront leur avis et apporteront des propositions sur les recommandations d’aujourd’hui, à savoir élire un nouveau comité de coordination qui aura pour mission d’être le coordinateur sur l’ensemble des régions”.

Interrogé sur les mesures disciplinaires à l’encontre de Lazhar Akremi et Abdelmajid Sahraoui, il a répondu: “C’est un document interne qui ne devait pas être transmis  aux médias, je ne sais pas par quel moyen ça a été divulgué. Mais ce qui s’est passé, les congressistes ont demandé aux membres constitutifs de prendre des mesures disciplinaires qui s’imposent, notamment contre ces deux personnes car ils estiment qu’ils sont allés trop loin dans leurs propos. On parle de sanction qui peut aller d’un blâme à l’exclusion de la personne, comme il peut y avoir aucune sanction, tout est possible”.

تلاوة البيان الختامي لندوة الشهيد لطفي نڨض لاطارات حركة نداء تونستلاوة البيان الختامي لندوة « الشهيد لطفي نڨض » لاطارات حركة نداء تونس المنعقدة بجربة أيام 17 و18 أكتوبر 2015

Posté par ‎نداء تونس Nidaa Tounes‎ sur dimanche 18 octobre 2015

bochraJointe au téléphone pour commenter  les mesures disciplinaires à l’encontre de Lazhar Akremi et Abdelmajid Sahraoui, la présidente de la Commission des droits et libertés à l’ARP, Bochra Bel Haj Hamida, a déclaré : « Il est tout à fait évident que le parti instaure une éthique et des règles. Personnellement, j’étais la première à l’avoir demandé ».

Et de poursuivre : « Il fallait respecter l’ordre et la discipline en interne, quoique je m’oppose à ce qu’on donne des sanctions contre des personnes, un tel ou un autre, mais je suis pour des mesures disciplinaires contre les comportements ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here