Algérie – Balance commerciale : déficit abyssal de neuf milliards de dollars

La balance commerciale algérienne est déficitaire de 9,06 milliards de dollars durant les huit premiers mois de l’année 2015, contre un excédent de 4,32 milliards de dollars à la même période de 2014, annonce l’agence algérienne APS, relayée par notre confrère Eco News.

Les exportations ont subi une chute de 39,67%, passant de 43,69 milliards de dollars à la même période de 2014 à seulement 26,36 milliards de dollars, alors que les importations se sont chiffrées à 35,42 milliards de dollars, contre 39,37 milliards de dollars durant la même période de l’année écoulée, précisent les données du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes ( Cnis ).

Notons que les hydrocarbures qui restent la source principale des ressources en devises de l’Algérie ont enregistré une baisse de 41,10%. Les exportations algériennes ont été évaluées à 24,91 milliards de dollars, contre 42,29 milliards de dollars à la même période de 2014.

Le Cnis a par ailleurs évalué les exportations hors hydrocarbures à 1,45 milliard de dollars, soit près de 5,5% du volume global des exportations. Un montant qui reste dérisoire, observe Eco News, par rapport au potentiel exportable et aux différentes facilitations, sous forme d’avantages fiscaux, accordées aux opérateurs.

En mai 2015, les six principaux clients de l’Algérie ont été l’Italie (631 millions de dollars), la France (511 millions de dollars), l’Espagne (444 millions de dollars), la Grande-Bretagne (323 millions de dollars) et la Turquie (211 millions de dollars).

Quant aux principaux fournisseurs de l’Algérie, la Chine a maintenu sa première place avec (673 millions de dollars), suivie de la France (495 millions de dollars), l’Italie (384 millions de dollars), l’Espagne (338 millions de dollars) et l’Allemagne (281 millions de dollars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here