Algérie : le salaire moyen mensuel s’est établi à 320 euros en 2014

En Algérie, le salaire moyen mensuel a évolué de 4,8% durant l’année 2014 ; cette évolution fait que le salaire s’est établi à 37.800 DA (environ 320 euros), contre 36.104 DA (environ 305 euros) l’année d’avant.

Selon une enquête menée par l’Office national des statistiques ( ONS ) sur le salaire moyen en Algérie en 2014 et relayée par le prestigieux site algérois El Watan, l’amélioration globale par secteur est de 4,6% dans le secteur public et 5,9% dans le privé.

Les augmentations importantes ont concerné les secteurs de la santé (14,6%), commerce et réparation (12,4%), les services (9%) et l’immobilier (7,2%). En revanche, la hausse du salaire a été moindre dans l’hôtellerie et la restauration, ainsi que dans le secteur de la construction.

Toujours selon Al Watan, dans les secteurs de l’immobilier, des hôtels et restaurants, la moyenne des salaires reste également faible avec un montant de 31.181 DA pour l’immobilier (29.092 DA en 2013) et 31.608 DA pour l’hôtellerie et restauration (30.948 DA en 2013). Quant à l’activité de la construction, les augmentations ont touché surtout les cadres (14%) contrairement aux agents de maîtrise (6,6%). Le maillon le plus faible et le plus vulnérable reste la catégorie des agents d’exécution, dont la rémunération n’a progressé que de 0,3%. De plus, le salaire est trois fois plus élevé dans le secteur pétrolier, pour le même poste. L’office des statistiques a ainsi constaté encore une fois que les hydrocarbures restent les activités plus rémunératrices. Elles sont classées premières.

Il faut souligner que ces augmentations sont mues par la revalorisation du SMIG qui est passé de 15.000 à 18.000 DA, ainsi que les hausses salariales intervenues au titre des statuts particuliers entre 2010 et 2011, souvent avec effet rétroactif à partir de 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here